/news/coronavirus

Tests sérologiques pour la COVID: «On est très en retard sur ce qu’on devrait faire»

TVA Nouvelles

Avec les risques d’une deuxième vague de COVID-19 au Québec, il faudrait commencer dès maintenant à faire des tests sérologiques afin d’avoir un portrait clair de la contamination dans la population, selon le microbiologiste Karl Weiss. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Ce qu’il manque actuellement c’est un système de sérologie, d’aller faire des dépistages d’anticorps de façon massive. Pas juste pour savoir quelle quantité de gens est protégée, quel pourcentage, mais aussi pour connaître la dynamique de l’épidémiologie», explique le microbiologiste et infectiologue à l'Hôpital Juif de Montréal.

En entrevue à Mario Dumont, le scientifique a déploré que malgré le fait que tout était prêt pour commencer ces analyses, rien n’a été fait encore.  

«On est pris dans un carcan administratif au Québec et on est très en retard sur ce qu’on devrait faire. Les tests sont disponibles, les machines sont disponibles, les tests ont été approuvés par Santé Canada. On aurait dû commencer il y a déjà plusieurs semaines. On avait déjà même dans certains hôpitaux l’équipement pour le faire, mais on a été mis dans un carcan administratif qui nous a empêchés d’avancer rapidement», détaille-t-il. 

Ces tests ne permettent pas de faire des diagnostics, mais seulement de vérifier la présence d’anticorps. Ils ne constituent pas non plus un «passeport d’immunité». 

Ils pourraient toutefois permettre de comprendre combien de temps les anticorps restent chez les personnes contaminées. 

«C’est pour avoir une meilleure compréhension de l’immunité dans la population. C’est un outil très utile, avec potentiellement une deuxième vague à venir à l’automne», assure Karl Weiss.

«On a eu 50 000 cas au Québec, on a probablement entre 500 000 et 600 000 personnes qui ont été infectées, donc de 6 à 7% de la population. Il y a encore beaucoup de clients pour le virus», explique-t-il.

Dans la même catégorie