/news/coronavirus

Des rabais offerts par l’État pour encourager le tourisme local

Marc-André Gagnon | Bureau parlementaire

Afin d’encourager un maximum de Québécois à visiter leur province, le gouvernement offrira cet été toute une gamme de rabais qui s’appliqueront, par exemple, à l’achat de forfaits permettant de visiter différents attraits touristiques.

«Oui, on peut désormais rêver à un bel été», a déclaré en conférence de presse la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, en procédant à l’annonce de la deuxième phase de son plan de relance du secteur touristique, qui prévoit des dépenses de 753 millions $ sur deux ans.

De cette somme, une tranche de 20 millions $ sera distribuée aux Québécois qui choisiront de s’évader sur les routes du Québec.

La ministre Proulx en a profité pour annoncer la réouverture, à compter du 19 juin, des jardins zoologiques et des lieux d’accueil et de renseignements touristiques.

Les artisans transformateurs et les fermes agrotouristiques pourront aussi recommencer à recevoir des visiteurs à la même date. Quant aux excursions maritimes, elles pourront reprendre dès le 1er juillet.

Différents rabais   

- Le programme Explore Québec, qui permet de réduire les tarifs ariens pour voyager au Québec, sera élargi au transport terrestre. Ainsi, 25 % seront offerts sur certains forfaits vacances.

«Tous les forfaits commercialisés seront composés de deux nuitées, et de deux attraits touristiques», a expliqué Mme Proulx.

- Des rabais de 20 % pour deux attraits, 30 % pour trois attraits et 40 % pour quatre attraits seront aussi offerts à l’achat d’un Passeport Attraits. Les détails seront précisés prochainement.

- Un rabais de 50 % sera aussi accordé à compter du 22 juin prochain à l’achat de la carte annuelle réseau de la SÉPAQ, qui permet d’accéder à tous ses parcs et qui inclut une nuitée gratuite sur un site de camping.

Aide pour l’industrie   

Les entreprises touristiques bénéficieront pour leur part de différentes mesures. Le Programme d’action concertée temporaire (PACTE) sera bonifié de 446 millions $ afin d’offrir à cette industrie une aide sous forme de prêt.

Les établissements hôteliers et les gîtes auront aussi droit à une aide directe équivalente au montant de la taxe sur l’hébergement touristique prélevée au cours du premier trimestre 2020.

Une enveloppe de 200 millions $ sera aussi réservée pour encourager les établissements hôteliers à rénover leurs installations pendant que l’économie tourne au ralenti.

Dans la même catégorie