/finance/homepage

Reprise graduelle des vols d'Air Transat dès le 23 juillet

Agence QMI et TVA Nouvelles

Air Transat reprendra graduellement ses vols dès le 23 juillet prochain. Le transporteur aérien montréalais en a fait l’annonce par communiqué, jeudi matin.

• À lire aussi: Air Transat dans le rouge

Les vols étaient suspendus depuis le 1er avril dernier en raison de la pandémie de COVID-19 qui frappe la planète.

Vingt-trois destinations internationales seront offertes depuis Montréal ou Toronto. Des vols intérieurs entre Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver seront aussi disponibles.

Les vols à partir de Québec ne reprendront cependant pas.

En Europe, la France, le Royaume-Uni, la Grèce, l’Italie et le Portugal seront desservis. Au sud, les États-Unis, le Mexique, la République dominicaine, Cuba, Haïti seront accessibles par Air Transat.

Le transporteur a précisé que des mesures sanitaires ont été mises en place pour éviter la propagation de la COVID-19 chez ses clients.

«En conformité avec les recommandations et exigences des autorités compétentes, ces mesures accompagneront le voyageur tout au long de son expérience de voyage: de l'agence de voyages, à l'aéroport, à bord, et jusqu'à destination», a précisé Annick Guérard, chef de l'exploitation de Transat.

Si la demande est là et si certaines restrictions sont levées, Air Transat pourrait bonifier son nombre de vols pour les mois de septembre et octobre.

Les clients qui réserveront des places auront plus de flexibilité pour annuler ou modifier leurs billets. Ils pourront le modifier et changer leur date de départ, leur destination ou leur forfait sans frais, jusqu'à 24 h avant la date de leur départ. S'ils préfèrent suspendre leur voyage, ils pourront obtenir un crédit-voyage valide pour une période de 12 mois.

Peu d'agents de bord rappelés 

Le syndicat représentant les agents de bord d'Air Transat a salué cette «excellente nouvelle», tout en déplorant qu’une minorité de travailleurs soient rappelés lors de cette reprise des vols.

«Nous nous attendons à ce que seulement 250 agents bord sur 2000 retournent au travail. Considérant l'impact de la pandémie sur notre secteur d'activité, nous espérons que ces derniers ne seront pas oubliés par les Canadiens et nous demandons au gouvernement d'agir pour sauvegarder ces emplois», a dit Julie Roberts, présidente du syndicat de la composante Air Transat du SCFP, par communiqué.

Le syndicat a lancé jeudi une campagne réclamant des «actions concrètes» pour «préserver les emplois dans le secteur du transport aérien».