/news/politics

Erin O'Toole courtise les conservateurs sociaux

Erin O'Toole, dont la campagne est en pleine ascension, courtise les conservateurs sociaux. 

• À lire aussi: Le Québec au cœur de la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada

• À lire aussi: Course à la chefferie du Parti conservateur: le débat en français crucial

• À lire aussi: Subvention salariale: Peter Mackay et Erin O’Toole s’opposent à leur parti

Le député conservateur de Durham les a invités à faire de lui leur deuxième choix lors d’une récente table ronde virtuelle.

Dans la vidéo, on l'entend aussi affirmer qu'il a voté contre le projet de loi pour l'aide médicale à mourir il y a quatre ans et qu'il a encore beaucoup d'incertitudes sur l'aide à mourir en tant que catholique et avocat.

Il affirme également ne pas avoir pris position au sujet du projet de loi du gouvernement Trudeau qui vise à interdire les thérapies de conversion qui ont pour but de changer l'orientation sexuelle d'une personne.

L'équipe d'Erin O'Toole a cependant fait parvenir à TVA Nouvelles une déclaration du candidat précisant sa position sur les thérapies de conversion.

«Je suis contre les thérapies de conversion et en faveur d’une loi pour interdire cette pratique inacceptable et blessante. Cependant ce projet de loi est brouillon et doit être peaufiné», a indiqué Erin O'Toole par écrit.

Les conservateurs sociaux représentent une frange importante des membres qui éliront en août le prochain chef du parti.

Ces questions risquent de faire surface lors des deux seuls débats des candidats à la succession d'Andrew Scheer qui croiseront le fer mercredi et jeudi soir à Toronto.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.