/finance/homepage

COVID-19: pas de prime en 2020 pour les employés d’Hydro

Philippe Orfali | Journal de Montréal

Bloc Hydro Québec

Photo d'archives MARIO BEAUREGARD

La baisse considérable des revenus d’Hydro-Québec en raison de la COVID-19 fait de premières victimes: les primes des salariés et des cadres sont annulées pour l’année 2020, a annoncé vendredi la direction de la société.  

• À lire aussi: Pertes de «quelques centaines de millions» pour Hydro-Québec

«Dans le contexte de la pandémie mondiale et de ses conséquences au Québec», l’entreprise hydroélectrique a choisi hier «d’annuler la rémunération incitative pour 2020, normalement prévue par la Politique de rémunération incitative, pour ses hauts dirigeants, ses gestionnaires et son personnel non syndiqué». 

«C’est aussi une question de solidarité avec les Québécois pendant cette période», a expliqué le porte-parole d’Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty.

Hydro entend ainsi réaliser des économies de quelque 28 M$, somme qui sera «être investie dans l’économie québécoise». 

M. Batty a réitéré que l’atteinte des résultats financiers prévus à l’origine pour l’année 2020 «présente un défi», alors que la plupart des grands consommateurs commerciaux et industriels ont vu leur consommation d’électricité baisser de façon considérable de mars à aujourd’hui.

Plus tôt cette semaine, la PDG Sophie Brochu avait envisagé une baisse des recettes de «plusieurs centaines de millions» pour Hydro-Québec.

Prime reportée

Dans un premier temps, au début de la pandémie, Hydro-Québec avait aussi annoncé le report jusqu’au 3e trimestre des primes de l’année 2019.

La société d’État a aussi décidé d’annuler les augmentations salariales de 2020 de ses dirigeants.

Les primes du personnel non syndiqué pour l’année 2019, qui avaient été mises sur la glace le 3 avril, après deux semaines de lutte à la COVID-19, seront finalement versées le 16 juillet prochain, précise Hydro-Québec. 

Celles-ci totalisent 27,9 millions en 2019, en baisse de 1,5 million par rapport à 2018. Du lot, quelque 1900 cadres vont se partager 21 millions.