/news/politics

PEQ: les libéraux sollicitent l’intervention du premier ministre

université etudiants jeunes adolescent

PHOTO ADOBE STOCK

Des élus libéraux demandent au premier ministre François Legault de «remettre de l’ordre» dans le dossier du Programme de l’expérience québécoise (PEQ).

• À lire aussi: Réforme du PEQ: des étudiants étrangers encore en colère

• À lire aussi: Le ministre Simon Jolin-Barrette resserre l'accès au Programme d’expérience québécoise

«Depuis l'annonce de la nouvelle mouture du PEQ, le PLQ est préoccupé par les nouveaux délais de traitement, l'allongement de l'expérience requise pour être admissible au programme, qui passe de 12 mois à 36 mois ainsi que de l'absence d'une clause de droits acquis», a indiqué samedi l’opposition officielle par communiqué.

Les libéraux disent partager les inquiétudes de nombre d’organisations relativement à la réforme du PEQ.

«Les PME du Québec seront pénalisées en raison des décisions du gouvernement de la CAQ en la matière», a soutenu Monsef Derraji, porte-parole libéral en matière de PME et d'innovation, ajoutant que la réforme n’était pas nécessaire.

«Une clause de droits acquis doit en faire partie pour les étudiants et les travailleurs étrangers qui ont fait le choix de venir s'installer au Québec sur les critères de l'ancien programme», a estimé Gaétan Barrette, député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immigration.

Pour sa part, la députée Francine Charbonneau croit que le Québec pouvait, grâce au PEQ, assurer une main-d’œuvre pour les entreprises en régularisant les travailleurs étrangers.

«Ce sont pour la grande majorité des jeunes personnes qui parlent français et qui répondent à la demande sur le marché du travail», a mentionné la députée Christine St-Pierre, pour qui les réseaux universitaires sont «préoccupés» par la réforme du PEQ.

De son côté, Nicole Ménard, porte-parole en matière de relations internationales, a déploré que le Québec soit moins attractif à cause de la réforme du PEQ.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.