/finance/homepage

Les forfaits Explore Québec maintenant disponibles

Étienne Paré | Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Réduction de 50 % sur un abonnement annuel de la Sépaq ou encore séjours en région subventionnés: Québec a dévoilé dimanche une série de mesures pour inciter les Québécois à être touristes chez eux.

• À lire aussi: Des rabais offerts par l’État pour encourager le tourisme local

• À lire aussi: Plan de relance du tourisme et vacances estivales: des réponses à vos questions

Mais alors qu'un sondage commandé par CAA-Québec indiquait la semaine dernière qu'environ un Québécois sur deux avait fait une croix sur l'idée de prendre des vacances cet été, ces mesures n'arrivent-elles pas trop tard?

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, pense que non.

«Il y avait également des gens dans ce sondage qui disaient vouloir prendre leurs vacances en août, en septembre et même plus tard. C'est pourquoi "Explore Québec" et le "Passeport attraits" se déclinent jusqu'en décembre 2021», a défendu la ministre, qui mise beaucoup sur le tourisme d'automne et d'hiver.

Explore Québec offre un rabais de 25 % sur des forfaits avec nuitées dans une région. Ce programme est offert depuis dimanche par les agences de voyages.

Le Passeport attraits, de son côté, donne accès à 450 lieux et événements touristiques à travers le Québec. Les deux premières visites d’endroits participants sont réduites de 20 %, la troisième de 30 %, la quatrième de 40 %. Il sera possible de se prévaloir de ces passeports à partir de lundi.

«Clairement, il n’y aura pas de touristes internationaux sur l’ensemble du territoire, mais les Québécois répondent très bien en ce moment», a fait savoir Caroline Proulx, qui ne s’est pas avancé sur le nombre de forfaits Explore Québec et de Passeports attraits qui seront vendus cet été.

En plus de ces deux initiatives, Québec veut rendre plus attrayants les séjours dans l'un de ses parcs nationaux. Le prix de l'abonnement annuel à la Sépaq est ainsi réduit de moitié pour les 12 prochains mois. Ceux qui ont déjà une carte pour l'année pourront obtenir une réduction à la fin de leur abonnement.

Bon surtout pour les régions

«C'est sûr que ces mesures vont surtout profiter aux régions, mais ça peut nous aider aussi: les gens des régions occupent une place importante du nombre de visiteurs et les prix vont être plus abordables cette année», a commenté le PDG de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, qui était présent lors de la ministre Proulx, dimanche dans la métropole.

À Montréal, environ 80 % des touristes viennent de l'international habituellement.

Sur les 11 millions de visiteurs reçu annuellement en moyenne, Tourisme Montréal s'attend à en accueillir entre 8 et 10 millions de moins cette année.

«Pour les hôtels, on s’attend à un taux d’occupation de 10 % pour juillet, de 15 % pour août. S’il y a certains marchés européens qui sont déconfinés rendu là, on pourrait monter jusqu’à 20-25 %», espère Yves Lalumière.

Dans la même catégorie