/regional/estduquebec/basstlaurent

Le plan de relance économique dévoilé

Catherine Boucher - TVA Nouvelles

La municipalité de Matane a dévoilé mardi son plan de relance économique en lien avec la pandémie de coronavirus.

L’attractivité de la ville, le recrutement de main d’œuvre, la création d’emplois ainsi que l’accompagnement des entrepreneurs seront mis de l’avant afin de redresser l’économie matanaise.

Le maintien de la vitalité économique sera le défi majeur pour la ville, qui souhaite redorer son image et accroître sa population. Le tourisme, le commerce de détail et l’industrie manufacturière font partie des enjeux majeurs de la relance économique du secteur. La ville souhaite relancer l’industrie récréotouristique et miser sur ses attraits touristiques.

Les entreprises affichent également un besoin urgent de main d’œuvre afin de soutenir leurs activités. Le recrutement et la prospection à l’international seront donc mis de l’avant. En ce sens, une bonification du service du SANAM sera effectuée afin de soutenir l’immigration.

Dans le but d’alimenter la création d’emplois, un projet d’incubateur en économie circulaire sera mis en place afin d’attirer des entreprises innovantes. Six organisations ont manifesté leur intérêt jusqu’à présent.

«La démographie, attirer de la main d’œuvre, attirer des familles, pour nous c’est important. On a réussi l’année dernière à augmenter un peu la population de Matane, ce qui ne s’était pas vu depuis plusieurs années. On veut continuer dans ce sens-là, on va avoir toute une équipe. C’est de voir aussi comment on peut diversifier davantage notre économie sur des projets plus verts», explique le maire Jérôme Landry.

«On a choisi vraiment des projets créateurs d’emplois, innovants, qui contribuent au rayonnement de la région. On a même un projet environnemental d’envergure qui est l’aire protégée des Chic-Chocs. On est assez fiers de ce qu’on a produit», estime le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

La ville souhaite miser sur une économie plus verte. Le développement de l’énergie renouvelable, les éoliennes ainsi que le stockage d’énergie hydrogène seront au cœur des projets de transition écologique et énergétique exploités dans le plan de relance.

Projets d’infrastructures majeurs

Dans le plan de relance, trois dossiers de projets d’infrastructures seront menés en priorité. D’abord le début des travaux du complexe aquatique, un projet de 17 millions $ qui pourra être effectué aussitôt qu’ils obtiendront une confirmation de la subvention. Ensuite, les travaux de réfection de l’aéroport, un projet de 7,5 millions $ qui nécessitera une subvention additionnelle en raison de l’ampleur des travaux. Et enfin, la mise à niveau des installations du port de mer, pour lequel six projets privés sont en cours ou à venir.

Pour la période estivale, les terrasses sont officiellement prêtes à recevoir des visiteurs sur l’avenue Saint-Jérôme, où se trouvent la majorité des commerces et restaurateurs de la région. Encourager la consommation locale sera prioritaire afin de relancer et soutenir l’économie dans le secteur.

Dans la même catégorie