/regional/estduquebec/basstlaurent

Les renforts de l’Ontario arrivés à Rivière-Ouelle

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

Le travail des pompiers municipaux et forestiers risque de se poursuivre encore plusieurs jours à Rivière-Ouelle où un incendie dans une tourbière fait rage depuis vendredi. Des renforts de l’Ontario sont arrivés au Bas-St-Laurent mardi pour prêter main-forte aux équipes déployées sur le terrain.

«On continue nos opérations. On travaille fort. On va aussi continuer de protéger la 20 bien sûr. On souhaite que la pluie soit au rendez-vous», a expliqué Cathy Elliott Morneau, porte-parole de la SOPFEU.

Le feu qui s’étend sur 440 hectares est contenu, mais n’est toujours pas maîtrisé. Quelque 66 pompiers forestiers sont mobilisés en plus des pompiers municipaux.

Deux hélicoptères et deux avions-citernes aident aux opérations.

L’extinction d’un incendie dans une tourbière est complexe. Cette dernière à Rivière-Ouelle est ceinturée d'une forêt.

«C’est sûr que c’est un feu de profondeur. Donc, ça va prendre beaucoup de pluie. Ça demande beaucoup de travail», ajoute la porte-parole de la SOPFEU.

Environnement Canada prévoit quelques averses et un risque d’orages jeudi au Bas-St-Laurent. Il pourrait tomber de 10 à 20 millimètres de pluie, mais il s’agit de précipitations très localisées.

La portion Sud de la tourbière de Rivière-Ouelle est un point chaud actuellement. Les vents peuvent rapidement faire varier la situation.

La circulation est de nouveau possible sur l’autoroute 20 en direction ouest dans le secteur. Cependant, une voie sur deux est accessible. On retrouve des bassins d’eau sur cette voie fermée, ce qui permet aux sapeurs de s’approvisionner plus facilement.

Du renfort 

Une vingtaine de sapeurs de l’Ontario participent maintenant aux opérations depuis mardi matin. Des pompiers des casernes de Lévis à Rimouski viennent prêter main-forte sur le terrain.

Dix pompiers de la Ville de Rimouski sont déjà sur place.

«On a décidé de fournir un maximum de 10 pompiers. On envoie les pompiers et ils ont tout l’équipement, mais c’est pour s’assurer qu’il y ait une présence humaine. On va continuer à fournir de l’aide tant et aussi longtemps que ce soit requis», a expliqué le maire de Rimouski, Marc Parent.

La municipalité de Rivière-Ouelle a déclaré l’état d’urgence local pour cinq jours. Cette mesure permet à l’administration municipale d’avoir plus de moyens pour agir efficacement.

Avec la collaboration de Marie-Ève Cloutier

Dans la même catégorie