/news/society

Offensive pour lutter contre le décrochage lors de la rentrée collégiale

Daphnée Dion-Viens | Journal de Montréal

People at the coworking space

stokkete - stock.adobe.com

Plusieurs partenaires s’unissent pour lancer une offensive afin de lutter contre le décrochage lors de la rentrée collégiale.

Une campagne de sensibilisation est déployée sur les réseaux sociaux afin de convaincre les finissants du secondaire éprouvés par leur fin d’année scolaire à distance de faire le saut au cégep cet automne même si la session se déroulera en mode hybride.

«On va t’accompagner et même s’assurer que tu pourras socialiser», lance-t-on dans une vidéo destinée aux nouveaux étudiants qui s’apprêtent à faire leur rentrée au cégep dans des circonstances tout à fait exceptionnelles.

Les étudiants qui ont des besoins particuliers, comme des troubles d’apprentissage ou un déficit d’attention, sont invités à communiquer avec les services adaptés de leur collège «même si c’est l’été».

Dans le réseau collégial, on craint que le mode d’enseignement prévu cet automne, qui combinera des activités en présence et de la formation à distance, n’en décourage plusieurs.

Cette initiative a été réalisée grâce à la collaboration des Centres collégiaux de soutien à l’intégration, de la Fédération des cégeps, de l’Association des collèges privés de même que de l’Ordre des conseillers en orientation.