/news/law

Six ans de pénitencier pour 81 kg de cocaïne

Michael Nguyen | Journal de Montréal

Une importante saisie de 81 kg de cocaïne a été effectuée la sem

Photo tirée d'Instagram

Un marin qui a aidé des criminels à importer au Québec 81 kg de cocaïne cachés dans la cale d’un navire marchand a écopé de six ans de pénitencier, une peine au terme de laquelle il devrait être expulsé du pays.

« Il a été un simple coursier qui voulait gagner un maigre 2000 $. Les individus avec un emploi stable, une bonne réputation et sans antécédents criminels sont exactement ce que recherchent les trafiquants, ils attirent moins l’attention », a expliqué le juge Joey Dubois en condamnant Roldan de Gorio Tito, ce mois-ci, au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield.

Les 81 kg de cocaïne pure à 79,5 % et valant jusqu’à 6,4 millions $ ont été trouvés sur le paquebot Jacqueline C au port de Salaberry-de-Valleyfield, en 2018.

Photo d'archives, TVA Nouvelles

Les 81 kg de cocaïne pure à 79,5 % et valant jusqu’à 6,4 millions $ ont été trouvés sur le paquebot Jacqueline C au port de Salaberry-de-Valleyfield, en 2018.

Tito, 37 ans, était marin sur le paquebot Jacqueline C, en 2018. Originaire des Philippines, marié et père de trois enfants, c’était le pourvoyeur de sa famille dans son pays, où il était considéré comme un homme droit et honnête.

Tentation

Mais la tentation a eu raison de lui lors d’une escale en Guyane, en septembre 2018. 

Ce jour-là, un gardien de sécurité du port l’a approché en lui demandant de dissimuler de la drogue sur le bateau qui se préparait à lever l’ancre pour le Québec.

« Il s’est fait demander où la drogue pouvait être cachée, a expliqué le magistrat. La preuve démontre que Tito a accepté d’offrir son aide. Il pensait faire une passe d’argent facile. »

6,4 millions $

La Gendarmerie royale du Canada a publié cette photo montrant la coke saisie.

Photo courtoisie

La Gendarmerie royale du Canada a publié cette photo montrant la coke saisie.

Le navire a ainsi vogué sans encombre jusqu’au port de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, mais l’Agence des services frontaliers du Canada a vite saisi les 81 kg de cocaïne pure à 79,5 %, d’une valeur allant jusqu’à 6,4 millions $.

Immédiatement arrêté, Tito a collaboré avec les autorités, pour finalement plaider coupable de complot pour importation de stupéfiants.

« Quand on considère la quantité de drogue saisie, sa pureté, sa valeur dans la rue et les effets dévastateurs d’une telle drogue auprès de la population, il n’y a aucun doute que la gravité du crime est très élevée », a noté le juge.

C’est pour cela que Tito a écopé de six ans de pénitencier, malgré ses regrets sincères, sa situation familiale, et le faible risque de récidive.

Une fois qu’il aura purgé sa peine, Tito sera renvoyé aux Philippines. 


♦ Un complice présumé, Ahmad Hussein Nazir, 50 ans, attend toujours de subir son procès.

Dans la même catégorie