/news/currentevents

Une 5e pizzeria incendiée à Valleyfield

incendie pizzéria

Photo Jonathan Tremblay

Après un cinquième incendie de restaurants en peu de temps dans un secteur de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, la Sûreté du Québec a déployé, mercredi, un poste de commandement afin de démystifier ce qui s’apparente à une guerre de pizzerias.

La stratégie semble avoir porté rapidement ses fruits, puisque la Sûreté du Québec (SQ) a procédé mercredi après-midi à l’arrestation de deux individus en lien avec un incendie criminel qui s’était déclaré sur l’heure du souper, la veille, au restaurant Pizza chez Rose, sur la rue du Marché à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie.

incendie pizzéria

Photo Jonathan Tremblay

Les suspects ont ensuite été interrogés. On ne sait pas pour l’instant s’ils sont liés aux quatre autres feux récemment allumés dans des pizzerias du coin.

« On parle pour l’instant d’événements distincts, a précisé la sergente de la SQ, Aurélie Guindon. On verra plus tard s’il y a des liens à faire avec d’autres événements. »

Ce plus récent incendie a pris naissance dans des remises situées derrière le restaurant, tout près de l’hôtel de ville.

Outre une odeur de brûlé à l’intérieur, le commerce n’a subi que des dommages superficiels, a pu constater sur place Le Journal. Mais aux yeux de la gérante Christine Leblanc, l’établissement était ciblé.

« Je n’ai aucune idée pourquoi, mais ça fait cinq [feux dans des restos] depuis décembre. Alors oui, la pizzeria était visée, croit-elle, sans savoir qui est l’auteur du crime. Si c’est une guerre de pizzerias, je ne sais pas du tout d’où ça vient. »

« Pas juste un drôle d’adon »  

Tout a commencé en décembre, quand deux brasiers se sont déclarés en moins de 20 minutes, au Pizza Fritz, sur la rue Maden, ainsi qu’au Québec Pizzeria, sur le boulevard Hébert.

Puis, dans la nuit du 8 juin, Québec Pizzeria a de nouveau été la proie d’un incendiaire alors qu’il venait de se relocaliser dans les jours précédents.

Le restaurant Kapetan a aussi été attaqué, au même moment, par un cocktail Molotov. 

« J’espère que les choses vont avancer, parce que ça me surprendrait que ce soit juste un drôle d’adon », a confié mercredi Cindy Laurin, propriétaire du Québec Pizzeria.

Dans la même catégorie