/regional/estduquebec/basstlaurent

Feu de tourbière: les pompiers restent à pied d’œuvre

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

Le travail des pompiers à Rivière-Ouelle, dans le Bas-Saint-Laurent, se poursuivra pour une dizaine de jours encore afin de venir à bout du feu de tourbière qui fait rage depuis bientôt une semaine.

Heureusement, la pluie des dernières heures a été bénéfique pour les pompiers forestiers et municipaux déployés sur le terrain. Les nouvelles sont encourageantes.

Le brasier s’étendait jeudi sur 442 hectares et était considéré comme contenu.

«On a environ 25% à 30% du travail d’effectués. On en a pour une semaine et plus», a expliqué Gérard Lacasse, agent de liaison à la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Plus de pompiers  

La lutte contre l’incendie prend un «tournant encourageant», selon la SOPFEU.

Les moyens déployés sur le terrain ont été renforcés. Une caméra thermique sera utilisée afin de trouver du haut des airs les points chauds.

De plus, des renforts supplémentaires sont attendus d’ici la fin de semaine. Vingt pompiers forestiers de Val-d’Or et une soixantaine de pompiers forestiers supplémentaires de l’Ontario prendront part aux opérations sur le terrain d'ici samedi.

Par ailleurs, 45 pompiers municipaux sont à pied d’œuvre.

L’effectif total dépassera 200 sapeurs au cours de la fin de semaine.

Les équipes sont tributaires des conditions météorologiques et des vents qui peuvent rapidement faire évoluer la situation sur le terrain.

Les autorités assurent qu’elles continuent de surveiller les effets de la fumée sur les municipalités situées près de l’incendie.

Dans la même catégorie