/news/culture

Justin Bieber poursuit en diffamation celles qui l'ont accusé d'agression sexuelle

Wenn

Justin Bieber poursuit deux internautes qui l'ont accusé d'agression sexuelle. Affirmant que leurs accusations sont «factuellement impossibles» et visent à faire parler d'elles, le chanteur de Baby a intenté une action en justice contre les deux jeunes femmes prénommées Danielle et Kadi sur les réseaux sociaux, pour diffamation.

• À lire aussi: Accusé de viol, Justin Bieber répond aux allégations

Selon des documents juridiques obtenus par TMZ, le chanteur canadien affirme qu'il dispose de «preuves documentaires incontestables» prouvant que leurs allégations d'agression sexuelle ne sont que des «mensonges scandaleux et fabriqués».

Danielle a affirmé que Justin Bieber l'avait agressée sexuellement dans une chambre de l'hôtel Four Seasons à Austin, au Texas en mars 2014. Selon les documents officiels, le chanteur admet qu'il était dans la ville pour une apparition au festival SXSW, mais qu'il n'est pas resté à l'hôtel Four Seasons et était avec sa petite amie d'alors, Selena Gomez. Il est également convaincu que Danielle a inventé son histoire en se basant sur des articles mentionnant qu'il a mangé au restaurant Four Seasons le 10 mars 2014.

Quant à Kadi, elle affirme que la star l'a agressée sexuellement à l'hôtel Langham de New York au début du mois de mai 2015. Qualifiant ses accusations de «canular élaboré», il affirme que la femme, une super fan qui l'attend régulièrement à l'extérieur des hôtels, a utilisé le fait qu'il a assisté au Met Gala à proximité pour inventer son histoire. Justin Bieber prétend de son côté qu'il est allé à une soirée privée après le gala et qu'il y est resté jusqu'à presque 4 heures du matin avant de visiter un stand de hot-dogs, où il a été photographié, ce qui rend impossible le rapport sexuel prétendu de Kadi, qui se serait déroulé à 2h30 du matin.

Justin Bieber pense que les comptes de Danielle et Kadi pourraient être gérés par la même personne. Il réclame plus de 20 millions de dollars de dommages et intérêts.

Dans la même catégorie