/regional/estduquebec/basstlaurent

Les agriculteurs seront-ils dédommagés après l'incendie de tourbière?

Marie-Ève Cloutier | TVA Nouvelles

L’incendie de tourbière à Rivière-Ouelle brûle depuis une semaine maintenant. Ce feu a des répercussions majeures, notamment pour des agriculteurs du Kamouraska. Les pertes seront importantes.

• À lire aussi: Feu de tourbière: les pompiers restent à pied d’œuvre

Certains ont même craint le pire pour leur ferme, surtout en raison de la fumée générée par l’incendie. Des producteurs laitiers, entre autres, ont dû laisser derrière eux leurs vaches au moment d’évacuer. Plusieurs ont observé une baisse du taux de lactation de leurs animaux depuis.

D’autres ont pris du retard dans la coupe du foin, qui est déjà de moins bonne qualité. Ils espèrent pouvoir être dédommagés pour les pertes et les dépenses encourues.

S’il est encore trop tôt pour dire si les agriculteurs pourront être dédommagés mur à mur, Nathalie Lemieux conseille de tout noter et de conserver les factures. 

«Les producteurs et les productrices pourront sûrement frapper à la porte de la financière agricole, de leur conseiller en agroenvironnement ou voir auprès de leur assurance personnelle», souligne Mme Lemieux.

L’UPA entend également entrer en communication avec ses membres au Kamouraska à ce sujet, au courant des prochains jours.

Dans la même catégorie