/news/law

Un policier de Toronto reconnu coupable d'avoir battu un jeune homme noir

Agence France-Presse

STOCKQMI-POLICE

CHARLES-A. GAGNON/AGENCE QMI

Un policier de Toronto a reconnu coupable vendredi d'avoir battu et éborgné un jeune homme noir en 2016, un jugement très suivi au pays en plein débat sur le racisme systémique dans la police.

Michael Theriault, qui n'était pas en service au moment des faits, accompagné de son frère Christian, a été reconnu coupable par un juge de la Cour supérieure de l'Ontario de voies de fait simples après qu'ils ont roué de coups Dafonte Miller et l'ont frappé avec un tuyau métallique. Christian Theriault a quant à lui été acquitté.

Dafonte Miller, alors âgé de 19 ans, a perdu l'usage de son œil gauche après l'agression, le 28 décembre 2016.

Les deux hommes, accusés de voies de fait graves et d'obstruction à la justice, plaidaient non coupables et affirmaient avoir agi par légitime défense.

Selon la défense, M. Miller cambriolait des voitures avant l'altercation.

Ce jugement est survenu dans un contexte de manifestations dénonçant le racisme et les violences policières, dans le cadre du vaste mouvement de protestation provoqué par la mort de l'Afro-Américain George Floyd à Minneapolis, une ville américaine à quelques centaines de kilomètres du Canada.

Une audience prévue le 15 juillet devra déterminer la peine de Michael Theriault.