/regional/troisrivieres/mauricie

Les déménageurs en ont plein les bras en Mauricie

Cassandre Forcier-Martin

À 48 heures du 1er juillet, les entreprises de déménagement étaient débordées plus que jamais lundi en Mauricie, notant une hausse de 30 % de la demande par rapport aux autres années.

«Je gère plus de 5 déménagements par jour. On travaille pendant près de 18 heures par jour. La demande a vraiment augmenté», lance le propriétaire de Déménagement Moreau, Luc Moreau.

C’est que la pandémie complique les choses cette année. 

D’abord, la santé publique recommande de limiter le nombre de personnes qui participent au déménagement à deux ou trois, pas plus.

Il faut également s'entendre avec les anciens locataires pour éviter de se croiser. 

Il est aussi préférable de prévoir des masques et du désinfectant pour les mains pour tous ceux qui vous donneront un coup de main.

«De notre côté, on exige qu'il n'y ait qu'un seul client sur place. Je dois avouer par contre qu'il est plus difficile pour nos employés de respecter le deux mètres puisqu'il faut absolument transporter les meubles à deux», explique M. Moreau, qui demande à ses clients de laisser du savon près de l’évier afin que ses employés puissent se laver les mains régulièrement.

«Lorsqu'on arrive dans les logements, les gens gardent le deux mètres, certains portent également un masque! 

Les gens réagissent bien! On peut bien faire notre travail», constate de son côté Patrick Gaboury de chez Transport Valois inc.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de désinfecter votre logement avant de vous y installer.  

Si vous faites affaire avec des déménageurs, sachez que si vous avez déjà signé un contrat, l’entreprise ne pourra pas ajouter des frais supplémentaires en lien avec la COVID-19.

Dans la même catégorie