/news/coronavirus

Le masque obligatoire dans les transports en commun dès le 13 juillet

Vincent Larin | Agence QMI

Le masque sera obligatoire dans tous les autobus et le métro au Québec à compter du 13 juillet, mais les sociétés de transport devront en interdire l’accès aux contrevenants seulement à compter du 27 juillet.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre, François Legault, en compagnie du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, à Montréal, mardi.

Le masque sera obligatoire pour les personnes âgées de 12 ans et plus. Il sera « fortement recommandé » pour les enfants âgés de deux à 12 ans et déconseillé pour les deux ans et moins en raison du risque qu’il représente pour ces tout-petits.

« Quand on porte un masque, on n’est pas peureux, on est juste très respectueux », a insisté le premier ministre, François Legault.

Jusqu’ici, lui et le Dr Horacio Arruda préféraient « recommander fortement » le port du masque dans les lieux publics alors que les partis d’oppositions et plusieurs experts réclamaient depuis plusieurs semaines qu’il soit rendu obligatoire, au moins dans les transports collectifs.

Or, avec le retour progressif à la normale et le nombre grandissant de personnes qui retournent dans les transports en commun, cette mesure était devenue nécessaire afin de prévenir une deuxième vague de COVID-19, a indiqué François Legault.

« On l’a vu tout au long de la pandémie. Les règles évoluent en fonction du contexte, en fonction de ce qui se passe chez nos voisins, alors on sent aujourd’hui le besoin d’aller une étape plus loin », a-t-il expliqué.

Il est toutefois exclu pour le moment de distribuer des amendes aux contrevenants. « Il n’y aura pas de police », a d’ailleurs précisé François Legault.

Quant aux chauffeurs d’autobus et de métro qui devront faire respecter la directive, il a donné l’exemple d’individus qui tenteraient d’embarquer dans un autobus avec un sofa.

« Le chauffeur, il ne va pas le laisser avec un sofa dans un autobus. Bien, à partir de maintenant, on ne peut pas rentrer dans un autobus si on n’a pas un masque », a-t-il lancé.

François Legault n’a pas exclu d’étendre cette nouvelle directive aux commerces. « Pour les commerces et les lieux publics, c’est fortement recommandé, mais ce n’est pas obligatoire », a-t-il toutefois rappelé.

De nombreuses villes à travers le monde ont déjà décidé d'y obliger le port de couvre-visage dans le transport en commun, notamment New York et Berlin, pour limiter la transmission du coronavirus.

Les Torontois seront d’ailleurs obligés, à compter de jeudi, de porter un masque dans les transports en commun de la ville.

Dans la même catégorie