/regional/troisrivieres/mauricie

Masque obligatoire dans les autobus: les avis sont partagés à Trois-Rivières

Molly Beland

Les usagers de la Société de Transport de Trois-Rivières (STTR) sont divisés par l’obligation, à compter du 13 juillet, du port de masque dans les autobus de partout au Québec pour les 12 ans et plus.

• À lire aussi: Le masque obligatoire dans les transports en commun dès le 13 juillet

Pour certains, la nouvelle consigne est la bienvenue. Pour d'autres, elle est superflue. Chose certaine, les usagers ont deux semaines pour se préparer au changement.

«Il y en a qui se lavent les mains, d'autres non... Ce n'est pas tout le monde qui est d'accord avec les mesures sanitaires alors de devoir les gérer, c'est une autre histoire», a expliqué en entrevue à TVA Nouvelles une chauffeuse de la STTR.

Pour ceux qui ne voudront pas collaborer, ils se verront refuser l'accès à l'autobus.

«Nos chauffeurs, ce sont des chauffeurs, pas des policiers des masques qui vont faire de la discipline, alors on demande la collaboration des usagers», a mentionné le responsable des communications à la STTR, Charles-Hugo Normand.

Il est difficile d'avoir des données sur le nombre de personnes qui le portent. Chose certaine, ils sont de plus en plus nombreux à l'avoir adopté, selon des chauffeurs.

«Les autobus sont des lieux favorables à la transmission communautaire alors ça va permettre de ralentir la contamination», a fait savoir la directrice de la santé publique au CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec, la Dre Marie-Josée Godi.

La STTR a déjà distribué quelque 800 masques aux usagers dans les derniers jours aux différents terminus de Trois-Rivières. Le surplus qui n'a pas été distribué est encore disponible dans les bureaux du Centre d'organisation mauricien de services et d'éducation populaire (COMSEP).