/news/coronavirus

New York soumet à quarantaine les visiteurs de 16 États américains

Agence France-Presse

L’État de New York soumet désormais à quarantaine les visiteurs de 16 Etats américains où progresse la pandémie, soit un doublement du nombre d’États par rapport à la semaine dernière, a indiqué mardi le gouverneur Andrew Cuomo. 

«Nous avons maintenant 16 États qui remplissent les critères de quarantaine (...), 16 États sont maintenant sujets à quarantaine à New York», a déclaré le gouverneur. 

Andrew Cuomo avait annoncé la semaine dernière une première liste de huit États du Sud et de l’Ouest des États-Unis soumis à quarantaine, dont la Floride et le Texas. 

La nouvelle liste inclut aussi la Californie, État le plus peuplé du pays. Les 16 États concernés représentent une population totale équivalente à près de la moitié de la population américaine.

Cette extension confirme la peur de New York (État qui fut des semaines durant l’épicentre de l’épidémie aux États-Unis et a recensé plus de 31 000 morts du coronavirus selon l’université Johns Hopkins) de voir l’épidémie désormais en net reflux revenir comme un boomerang.

«Nous essayons de maintenir l’infection loin de New York », a déclaré le gouverneur. Après une première vague de contamination amenée dans la capitale économique américaine par des visiteurs européens, « nous craignons que (les visiteurs des autres États infectés) viennent à New York et causent le même problème», a-t-il indiqué.

Les 16 États dont les visiteurs sont censés se mettre en quarantaine à leur arrivée dans l’État de New York sont l’Alabama, l’Arkansas, les Caroline du Sud et du Nord, la Floride, la Géorgie, la Louisiane, le Mississippi, le Tennessee et le Texas, dans le Sud du pays, et la Californie, l’Arizona, le Nevada, l’Utah et l’Idaho dans l’Ouest, plus l’Iowa dans le Midwest.

Les visiteurs de ces Etats seront également soumis à quarantaine dans les Etats voisins du Connecticut et du New Jersey, dont les gouverneurs avaient indiqué la semaine dernière qu’ils adopteraient les mêmes mesures que New York.

Reste à savoir comment une telle mesure peut être appliquée, puisqu’il n’y a pas de contrôle aux frontières entre États. 

M. Cuomo avait indiqué la semaine dernière que toute personne ne respectant pas la quarantaine risquait une amende de 1000 dollars.