/news/currentevents

Trois autres présumés prêtres pédophiles arrêtés

Maxime Deland | Agence QMI

Trois autres présumés prêtres pédophiles des Clercs de Saint-Viateur ont été arrêtés par les policiers de la Sûreté du Québec pour des crimes à caractère sexuel.

• À lire aussi: Le silence dérangeant des Clercs de Saint-Viateur

• À lire aussi: Les arrestations de prêtres alimentent un recours collectif déjà entamé

• À lire aussi: Cinq présumés prêtres pédophiles arrêtés: l’enquête n’est pas terminée

Les arrestations ont eu lieu jeudi et mardi dernier à Joliette, Montréal et Rigaud.

Les crimes qui sont reprochés aux trois hommes d’église auraient été commis entre 1953 et 1982 à Rawdon, Montréal et Havre-Saint-Pierre, sur la Côte-Nord.

Jean-Maurice O’Leary, 82 ans, Claude Gariépy, 73 ans, ainsi qu’un troisième individu de 93 ans qui n’a pas été identifié par les autorités, font face à des accusations d’attentat à la pudeur et de grossière indécence à l’égard de personnes de sexe masculin.

Les trois accusés sont eux aussi des membres de la congrégation des Clercs de Saint-Viateur, qui a vu cinq de ses membres être arrêtés la semaine dernière pour divers crimes sexuels à l’endroit de jeunes garçons.

«Les événements reprochés auraient eu lieu entre les années 1953 et 1982, alors que ces hommes, membres d’une congrégation, étaient responsables de l’enseignement et de l’encadrement des victimes mineures, dans divers collèges d’enseignement au Québec», a précisé la Sûreté du Québec dans un communiqué.

Plusieurs autres présumées victimes auraient été identifiées et l’enquête n’est pas encore terminée dans cette affaire, ont indiqué les forces de l’ordre.