/news/coronavirus

Des chercheurs obtiennent 200 000$

Jean-François Racine | Le Journal de Montréal

Bloc medecin

Photo Fotolia

La Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) a remis 200 000 $ à neuf chercheurs pour la recherche spécifique à la COVID-19. 

Au cours des dernières semaines, l’Institut a accéléré ses efforts sur le plan clinique en tant que centre désigné COVID-19 par le gouvernement.

Avec ces subventions, la Fondation IUCPQ vient appuyer des médecins et des chercheurs. Les projets financés par la Fondation concernent les trois secteurs d’activité de l’Institut, soit la cardiologie, la pneumologie et l’obésité.

Les travaux touchent différents aspects de la COVID-19, de la prise en charge des patients jusqu’à la nature biologique et cellulaire de l’infection par le coronavirus, en passant par des études sur les biomarqueurs de sévérité de la maladie.

Urgence mondiale

Cette initiative a été rendue possible grâce aux donateurs qui ont appuyé la Fondation et son nouveau Fonds COVID-19, ainsi qu’aux partenaires et participants qui ont quand même contribué à une soirée-bénéfice, malgré l’annulation de l’événement.

Partout, la COVID-19 suscite énormément l’intérêt des chercheurs, et le temps presse pour améliorer les connaissances et, ultimement, enrayer la pandémie.

La compréhension des causes et séquelles de cette maladie, principalement respiratoires, est au cœur des préoccupations dans plusieurs domaines de recherche. Les spécialistes veulent approfondir les connaissances de la COVID-19 afin d’améliorer les traitements. Le Québec n’est pas en reste dans cet objectif.

« Les données épidémiologiques démontrent en effet que les personnes obèses souffrant de diabète de type 2 ou hypertendus encourent un risque accru de COVID-19 sévère et de décès lié à cette maladie », a notamment mentionné le Dr Denis Richard, directeur du Centre de recherche.

Un centre unique

« Nous avons un centre de recherche de calibre international unique, ici même à Québec », a ajouté Josée Giguère, directrice générale de la Fondation IUCPQ.

Le Centre de recherche compte sur la collaboration de 177 chercheurs et médecins chercheurs.

Annuellement, 16 346 personnes sont hospitalisées à l’IUCPQ. Le bassin de desserte s’élève à plus de deux millions d’habitants.