/news/currentevents

L'homme arrêté près de Rideau Hall est militaire

TVA Nouvelles et Agence QMI

L’homme armé qui a été arrêté lors d’une intervention policière survenue jeudi matin près de Rideau Hall, la résidence officielle de la gouverneure générale Julie Payette à Ottawa, était un militaire.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a confirmé la nouvelle en début de soirée dans un communiqué.L’identité de l’homme en question a été relayée par plusieurs médias du Canada anglais en soirée. Il s’agirait de Corey Hurren, un vétéran de l’Artillerie qui avait rejoint récemment l’escouade des Rangers, un groupe de réservistes qui patrouille dans le Nord canadien.

Il est le propriétaire de GrindHouse Fine Foods, une entreprise de Bowsman au Manitoba, qui fait dans la distribution de charcuteries.Selon des sources du réseau «Global News», l’individu appréhendé aurait récemment perdu son emploi.

Au moment de son arrestation, l’homme portait une carabine et deux fusils à pompe. Il s’est toutefois rendu sans histoires, mentionnant ressentir de la frustration et vouloir seulement converser avec M. Trudeau par rapport aux primes du gouvernement en matière de COVID-19.

La page Facebook de GrindHouse Fine Foods laisse croire que Corey Hurren adhérait à des thèses conspirationnistes.

Quelques minutes avant les événements d’Ottawa, il avait publié une image qui faisait référence à l’«Event 201», un événement, auquel participait la fondation du milliardaire Bill Gates, qui a eu lieu en 2019 afin de discuter de comment pourraient réagir les gouvernements en cas d’une éventuelle pandémie.

Depuis, l’existence de cet événement est abondamment relayée dans les cercles conspirationnistes comme une preuve que la pandémie était prévue depuis longtemps et que Bill Gates a joué un rôle central dans cette manigance.

La GRC fera le point vendredi matin sur l’enquête.

«Les Forces armées canadiennes collaborent étroitement avec la GRC. Alors que la GRC poursuit son enquête, il serait inapproprié de notre part de commenter davantage l’incident», a réagi de son côté l'armée dans un communiqué.

Une opération réussie

Tout a débuté vers 6 h 40, jeudi matin, quand les policiers ont été appelés à intervenir au 1, promenade Sussex, où un homme armé avait été vu dans les parages. Ni le premier ministre Justin Trudeau -qui habite tout près à Rideau Cottage- ni la gouverneure générale Julie Payette, ne se trouvaient sur les lieux, a spécifié la GRC dans un message diffusé sur Twitter en matinée.

Après une opération de quelques heures, la Division nationale de la GRC a indiqué que la situation était «résolue en toute sécurité».

Plusieurs rues autour de Rideau Hall ont été bloquées par des policiers d'Ottawa le temps de l'intervention, alors que la GRC demandait aux gens d'éviter le secteur.

«Nous remercions la GRC et la police d'avoir rapidement résolu la situation ce matin à Rideau Hall. Tout notre personnel est en sécurité», a réagi la gouverneure générale Julie Payette sur Twitter.