/finance/homepage

Incapable de se débarrasser d’un locataire récalcitrant malgré des loyers impayés

TVA Nouvelles

Un propriétaire aux prises avec un locataire récalcitrant qui refuserait de payer certains loyers refuse de quitter, malgré un jugement de la Régie du logement.

• À lire aussi: Incapable d'évincer un locataire avant juillet

• À lire aussi: Tout un défi, déménager en pleine pandémie

Le propriétaire de la résidence de Sainte-Sophie dit s’être entendu avec le locataire qui lui a confirmé qu’il quittait le logement le 30 juin 2020. Une fois le jour J arrivé, il a refusé de partir, causant des soucis à deux nouveaux locataires qui devaient s’installer avec les deux logements que comprend la propriété. 

Selon le propriétaire, le locataire devrait plus de 7000$ en loyers. 

«Ça fait un an que j’essaie de m’en débarrasser. Je suis passé deux fois à la Régie du logement avec lui. La première fois la cause a été suspendue. Il me devait 4000$. La deuxième fois, il a été exclu d’un logement, mais il a quand même eu le droit de garder un des deux logements. Il me devait toujours 4000$. Aujourd’hui on est rendu à 7300$. Je demande l’expulsion. Est-ce que je vais l’avoir? Ça fait un an que ça dure», a dénoncé le propriétaire en entrevue à TVA Nouvelles. 

Pour sa part, le locataire Sylvain Giroux affirme que le propriétaire le harcèle. 

«Il m’a fait des menaces. Je lui dois 1150$. [Pour un des logements.] Je reste ici je n’ai jamais eu l’intention de m’en aller», a-t-il dit. 

Confronté par notre journaliste, il a finalement admis qu’il devait un peu plus de 5000$. 

Il refuse néanmoins de quitter. Les locataires en attente espèrent pouvoir prendre possession du logement bientôt, mais la prochaine audience à la Régie n’a lieu que le 8 juillet prochain. 

Dans la même catégorie