/news/law

22 accusations contre le suspect de Rideau Hall

Agence QMI

L’homme armé qui a été arrêté jeudi matin à Rideau Hall, la résidence de la gouverneure générale à Ottawa, fait face à 22 accusations.

• À lire aussi: L'homme arrêté près de Rideau Hall est militaire

Corey Hurren, un militaire de 46 ans, du Manitoba, devra répondre à 22 chefs d’accusation relativement à la possession et au transport d'armes à feu. Il est notamment accusé de quatre chefs de port d'arme dans un dessein dangereux, un chef de possession non autorisée d'une arme à feu à autorisation restreinte et un chef pour avoir proféré des menaces.

Hurren est détenu et doit comparaître le 17 juillet prochain, a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Vendredi matin, en point de presse, le sous-commissaire de la GRC, Mike Duheme avait évoqué de «multiples accusations» à venir contre l’individu.

«La GRC a mené une intervention efficace lors de cet incident. Je suis très fier de tous nos employés et partenaires, qui ont agi rapidement et sans hésitation pour endiguer la menace. Nos membres ont su faire preuve de vigilance et d'efficacité et ont eu recours à des techniques de désescalade, ce qui leur a permis de résoudre une situation très imprévisible de façon rapide et sans qu'il n'y ait de blessés», a indiqué le sous-commissaire Duheme, par communiqué, en après-midi.

FD-GRC-ACCUSATIONS-RIDEAU-HALL

PHOTO COURTOISIE / GENDARMERIE ROYALE DU CANADA

Tout a débuté vers 6 h 30, jeudi, lorsque l’homme a enfoncé la grille d’entrée avec son véhicule au 1, promenade Sussex. Des employés l’ont ensuite vu marcher «avec ce qui semblait être une arme à feu», a souligné M. Duheme.

Ni le premier ministre Justin Trudeau - qui habite temporairement à Rideau Cottage, une résidence se trouvant sur le domaine de Rideau Hall - ni la gouverneure générale Julie Payette - qui y a sa résidence officielle - ne se trouvaient sur les lieux.

Au bout d’un peu plus d’une dizaine de minutes, les forces de l’ordre ont eu un contact visuel avec lui et ont ensuite engagé une discussion avec le suspect. Au cours de ce dialogue, il a donné son nom et d’autres renseignements, puis à 8 h 30 «il a été appréhendé sans incident et mis en détention pour interrogatoire», a ajouté Mike Duheme.

Selon plusieurs médias, c’est un vétéran de l’Artillerie qui avait rejoint récemment un groupe de réservistes qui patrouillent dans le Nord canadien. L’homme, qui s’appelle Corey Hurren, est le propriétaire de GrindHouse Fine Foods, une entreprise de Bowsman, au Manitoba, qui fait dans la distribution de charcuteries.

Selon des sources de Global News, l’individu appréhendé aurait récemment perdu son emploi. Au moment de son arrestation, il aurait été en possession de plusieurs armes à feu, ont une carabine et deux fusils à pompe, mais la GRC n’a pas confirmé cette information. L’homme s’est toutefois rendu sans histoires, mentionnant ressentir de la frustration et vouloir seulement converser avec M. Trudeau par rapport aux primes du gouvernement en matière de COVID-19.