/news/culture

Forcés de repousser leur mariage à cause de la COVID-19

Yan Lauzon | Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La COVID-19 a bousillé les plans de nombreux amoureux qui avaient planifié un mariage inoubliable. Prêts à se déclarer leur amour devant leurs invités, plusieurs artistes doivent maintenant prendre leur mal en patience.

Émily Bégin et Guillaume Lemay-Thivierge   

Les animateurs de la téléréalité «Si on s’aimait» avaient prévu unir leur destinée cet été, en août plus précisément, après cinq ans d’amour au grand jour. 

Par contre, il y a plusieurs semaines déjà, ils ont dû déplacer la cérémonie parce que «nous n’avions plus le choix», a confié la future mariée au magazine «7 Jours». 

Les parents du petit Théodore ont songé à plusieurs dates, mais espèrent fortement pouvoir célébrer dès l’automne, en octobre.

Gabrielle Fontaine et Jonathan   

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Celle que les enfants connaissent sous le prénom de Passe-Carreau et son amoureux étaient prêts à se promettre de s’aimer toujours dès le mois de septembre. Leur flamme continue à brûler, mais la célébration de leur amour a été reportée. 

«On a tellement envie qu’à notre mariage, on puisse prendre les gens qu’on aime dans nos bras. Je n’ai pas envie d’un mariage à deux mètres de distance, avec des masques et sans les gens précieux», a confié la comédienne à l’Agence QMI.

Geneviève Tardif et Charles Hamelin   

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La collaboratrice à l’émission «JiCi» et l’ancien champion olympique n’ont pas perdu de temps pour consommer leur amour. 

Après avoir officialisé leur relation et s’être fiancés, ils ont conçu la petite Violette, née avec l’arrivée du printemps. 

Quelques jours plus tôt, le couple a pris la décision de déplacer son mariage à juillet 2021. 

Malgré sa déception, Geneviève Tardif a trouvé deux bonnes raisons de garder le sourire, affirmant sur Twitter que «Violette pourra lancer des pétales de fleurs aux invités» et qu’«on va avoir encore plus de fun l’année prochaine».

Jennifer Lopez et Alex Rodriguez   

AFP

Jamais trois sans quatre, dirait Jennifer Lopez à propos du mariage. 

Ayant déjà pris pour époux Ojani Noa, Cris Judd et Marc Anthony, la célèbre chanteuse a jeté son dévolu sur l’ancien joueur vedette de baseball Alex Rodriguez. 

Or, cette fois, elle devra patienter, car l’heureuse fête ne pourra avoir lieu cet été, comme elle et son homme le souhaitaient. Le projet est actuellement sur pause. 

Par contre, une chose ne changera probablement pas pour la star de 50 ans: son désir de se marier dans une église, ce qui représenterait pour elle une première.

Katy Perry et Orlando Bloom   

AFP

Ce n’est pas la première fois que les plans de la chanteuse et l’acteur changent. 

Fiancés depuis février 2019, les amoureux avaient d’abord décidé de devenir mari et femme en décembre dernier. Toutefois, comme ils ont jeté leur dévolu sur un autre lieu pour le jour J, ils n’ont eu d’autre choix que de modifier la date à leur calendrier. Avril était alors le mois ciblé. 

Peut-être auraient-ils mieux fait de s’en tenir à leur première idée, car les deux vedettes ont désormais un projet encore plus important en chantier: la naissance de leur premier enfant ensemble, prévue cet été.

Emma Stone et Dave McCary   

Voir cette publication sur Instagram

💕

Une publication partagée par @ davemccary le

L’actrice et son mec de «Saturday Night Live» voulaient passer aux choses sérieuses à peine cinq mois après leurs fiançailles, en décembre 2019. 

Le couple avait prévu se déclarer son amour à la vie, à la mort, et de festoyer au mois de mai. Il souhaitait immortaliser cet heureux événement dans une ville où l’industrie du divertissement est reine: Los Angeles. Malheureusement pour eux, le confinement est venu tout gâcher. 

Pour le moment du moins. Des rumeurs ont toutefois été lancées quant à une cérémonie déjà tenue loin des regards indiscrets.

Taraji P. Henson et Kelvin Hayden   

AFP

L’actrice et son fiancé ont d’abord voulu éviter les foudres de Dame Nature. Afin de mettre toutes les chances de leur côté en matière de météo et se sauver de la pluie, ils ont déplacé leur mariage d’avril à juin. 

Mais c’était sans compter les attaques du coronavirus. À la fin du mois de mars, la nommée aux Oscars - qui fêtera bientôt ses 50 ans - était encore optimiste, avançant que le mois de juillet pourrait finalement être le bon. Évidemment, rien n’a été coulé dans le béton.

La princesse Beatrice et Edoardo Mapelli Mozzi   

AFP

Même la royauté doit plier l’échine quand un virus de cet impact s’abat sur la planète. 

C’est ce qu’a appris l’entourage de la princesse britannique Beatrice d’York. Attendue au palais Saint-James, la femme de 31 ans avait rendez-vous le 29 mai dernier avec son fiancé. 

La mémorable journée n’a pas eu lieu, car comme l’ont laissé savoir les gens de Buckingham Palace, le couple était bien «conscient du besoin d’éviter de courir des risques inutiles dans de telles circonstances». Aucune autre date n’a été avancée.

Dennis Quaid et Laura Savoie   

AFP

Malgré leur importante différence d’âge, l’acteur de 66 ans et l’étudiante de 27 ans étaient emballés à l’idée de prononcer leurs voeux au début du mois d’avril. 

Ils étaient attendus à la résidence de l’acteur Craig T. Nelson située à Hawaï, dans le même État américain où Dennis Quaid a demandé la main de sa jeune flamme. 

Incapables de patienter des mois, les amoureux se sont mariés au début juin, lors d’une cérémonie dont les détails ont été gardés secrets.