/news/politics

Un avion militaire fait demi-tour pour cause de coronavirus

Agence France-Presse

SAMUEL LAFONTAINE/L'ÉCHO DE LA RIVE-NORD/AGENCE QMI

Un avion militaire canadien, qui volait jeudi vers la Lettonie dans le cadre d’une mission de l’OTAN, a été forcé de faire demi-tour par crainte que les troupes à bord aient été exposées à la COVID-19, a indiqué le ministère de la Défense. 

La décision a été prise lorsque les forces armées canadiennes ont appris qu’un individu à la base militaire de Trenton (Ontario), d’où avait décollé l’avion, avait été déclaré positif au coronavirus, a expliqué dimanche Jessica Lamirande, une porte-parole du ministère de la Défense.

L’individu en question aurait pu entrer en contact avec les 70 passagers et membres d’équipage qui se trouvaient à bord de l’avion, a-t-elle souligné.

«La santé et le bien-être de nos membres, et de nos alliés et partenaires en Lettonie sont une priorité», a écrit Mme Lamirande dans un courriel envoyé à l’AFP. «La décision a été prise de faire demi-tour plutôt qu’atterrir en Lettonie pour éviter le risque de propager la maladie.»

Les soldats vont devoir passer 14 jours en isolement à Trenton avant de pouvoir être à nouveau déployés, a-t-elle dit, précisant que l’incident n’aurait pas d’effets majeurs sur la mission canadienne en Lettonie.

Le Canada a environ 540 soldats déployés en Lettonie où il dirige, depuis 2017, un groupement tactique de l’OTAN.