/news/currentevents

Une voiture fonce dans la cour d'une garderie en plein jour

Agence QMI et Anne-Sophie Roy | TVA Nouvelles

Dominik Pitre

Des enfants d’une garderie de Mascouche l’ont échappé belle, lundi après-midi, lorsqu’une voiture a fait irruption dans la cour où ils jouaient.

Plusieurs dizaines d’enfants jouaient à cet endroit; heureusement, aucun n’a été blessé.

«Je ne comprends pas qu’un enfant n’y ait pas laissé sa vie», a lancé Christophe Lainé, directeur et propriétaire de la garderie Éduc-Atout, joint au téléphone par TVA Nouvelles.

Vers 15 h 50, un véhicule qui circulait sur l’avenue de l’Esplanade, non loin de l’intersection avec la route 125, a passé à travers la clôture et s’est immobilisé quelques mètres plus loin entre le module de jeux et le bac à sable de la garderie.

Les éducatrices ont immédiatement procédé au décompte des enfants pour s’assurer qu’aucun petit n’avait été entrainé dans l’accident. Heureusement, le compte était bon.

«Normalement, en plein après-midi comme ça, il y a toujours une cinquantaine d’enfants qui jouent», a indiqué M. Lainé.

«Ce n’est pas rassurant parce que les parents me laissent ce qu’ils ont de plus précieux. C’est à la Ville d’agir», a confié le propriétaire de l’établissement.

Mariève Marquis

Pas une première

Ce n’est pas la première fois qu’un accident de la sorte se produit à la garderie Éduc-Atout. Il y a quelques années, un véhicule avait défoncé la clôture et était entré en collision avec un arbre en pleine nuit.

Dès lors, le comité de parents avait exigé que la Ville de Mascouche fasse quelque chose pour sécuriser les lieux. Pour le moment, un muret et des pierres agissent à titre de garde-fou.

Le propriétaire a mentionné que le crissement de pneus se fait souvent entendre dans le secteur.

«Je sens que le comité de parents va mettre de la pression pour qu’un garde-fou soit installé. Ce n’est pas beau, mais c’est ce que ça prend», a souligné Christophe Lainé.

Dominik Pitre

Une enquête

De son côté, le Service de police de la Ville de Mascouche a saisi la voiture impliquée dans l’incident de lundi après-midi et a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances et la cause exacte de cet événement.

«Il y avait deux occupants dans le véhicule, deux hommes fin vingtaine, début trentaine. Après les avoir rencontrés, l’implication de la drogue et de l’alcool a été évacuée, pour l’instant», a indiqué le capitaine Jean-François Benoit, joint par l’Agence QMI, ajoutant qu’aucune arrestation ou accusation n’a eu lieu.

Il a dit toutefois que, comme c’est le cas dans ce genre d’événement, le véhicule subira une inspection mécanique.

«Il s’agit d’une perte de contrôle. Le véhicule descendait une côte avant de finir son embardée dans la cour de la garderie», a expliqué le capitaine Benoit, soulignant que l’enquête dira si la vitesse a joué un rôle.

- Avec la collaboration de Michel Bellemare, Agence QMI