/news/coronavirus

«Il y a des gens totalement insouciants et irresponsables»

TVA Nouvelles

Les partys et les rassemblements qui surviennent malgré la pandémie sont préoccupants, selon l’urgentologue Mélissa Ranger qui travaille à l’hôpital Charles-Lemoyne, à Longueuil.

«Il y a des gens qui sont totalement insouciants et irresponsables d’agir de cette façon-là», a dit la médecin en entrevue avec Sophie Thibault mardi soir.

• À lire aussi: La clientèle de fin de soirée est moins responsable

• À lire aussi: La santé publique étudie l’obligation du port du masque partout au Québec

• À lire aussi: Projet de loi 61: François Legault reviendra à la charge dès l'automne

«Je suis déçue de voir ça. Tout le monde avait besoin du déconfinement», a ajouté la Dre Ranger. 

Selon elle, ces partys et ces rassemblements, qui peuvent générer des éclosions de cas de COVID-19, sont inquiétants.

«Malheureusement, ça va nous amener une recrudescence de cas», a-t-elle soutenu. 

Si les experts prédisent une deuxième vague au Québec, la Dre Ranger ne croit pas que les hôpitaux sont prêts, en ce moment, à faire face à une flambée des cas.

«Nos hôpitaux sont très occupés avec la reprise, notamment, de toutes les chirurgies. C’est des taux d’occupation inhabituels pour nos urgences qui dépassent les 100 % dans certaines régions, avec des taux d’achalandage très élevés. Si on voit réapparaître des cas très rapidement parce que les gens ne sont pas en mesure de respecter les mesures de distanciation sociale et le port du masque, on va tous y goûter», a plaidé l’urgentologue de l’hôpital Charles-Lemoyne.

La Dre Ranger demande aux gens de porter un masque quand ils ne peuvent pas respecter la distanciation sociale avec les autres.

«Portez le masque : vous vous protégez et vous protégez les autres. C’est ce qu’on doit faire comme société, avoir le même ennemi commun et faire front ensemble», a conclu la Dre Mélissa Ranger.