/news/culture

Le Fonds Québecor octroie plus de 4 M$ à la télé et au cinéma du pays

Agence QMI

Group of people in theater with popcorn and drinks

Jacob Lund - stock.adobe.com

Les producteurs canadiens du petit et du grand écran bénéficieront de 4 millions $ de plus pour développer, mais aussi accroître le rayonnement de différentes oeuvres grâce au Fonds Québecor.

Cette lourde enveloppe, créée par le biais de différents programmes d’aide à la culture, viendra donner un important coup de pouce financier à plusieurs projets.

Près de 2,9 millions $ ont donc été partagés entre l’équipe de la téléréalité «Star Académie 2021», celles des séries «Bête noire», «Virage», «La Faille 2», «Le 422» (saison 2) et «Le Chaos», en plus des artisans du documentaire «Laisse-nous raconter».

L’industrie du cinéma aura quant à elle droit à 585 000 $. Les producteurs et distributeurs des longs métrages «Au revoir le bonheur» (réalisé par Ken Scott), «Baby-sitter» (tourné par Monia Chokri) ainsi que «La Bataille de Farador» (de Édouard Albernhe-Tremblay) auront droit à une part de ce montant.

Afin de faciliter l’exportation d’une partie de leur offre, les compagnies Groupe de Divertissement Digital Dimension, Trio Orange et Productions Squeeze pourront quant à eux se partager 450 000 $.

En combinant ses multiples programmes de financement, le Fonds Québecor a remis plus de 113 millions $ au fil des ans.