/news/world

Un avion traverse toute une tempête de grêle à New York

TVA Nouvelles

Bill Ritter | 7 WABC-TV

Un avion de Delta Airlines a été forcé d’effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport JFK à New York après avoir été très abimé en vol par une intense tempête de grêle, jeudi soir.

La compagnie aérienne a d'abord déclaré que les dommages étaient le résultat d'un impact d'oiseau, mais elle a indiqué plus tard que la grêle pouvait également avoir causé la bosse géante. La cause formelle des dommages n'a pas été formellement précisée, mais les dommages sont bien apparents. 

L’appareil, un Airbus 319 parti de West Palm Beach devait atterrir à l’aéroport La Guardia, mais a finalement été dérouté. 

L’équipage a rapporté des problèmes notamment avec le système de navigation en vol, compte tenu des dommages constatés une fois au sol. 

Bill Ritter | 7 WABC-TV

L'avion a décollé vers 16h02 et s'est dirigé vers le nord pour un vol qui devait durer deux heures et demie.

L’appareil était en approche de La Guardia lorsque la tempête a frappé. À environ 3000 pieds, l’avion s’est heurté à une forte grêle, causant des dommages à l'avion. C’est à ce moment que le système de navigation a eu des problèmes, rapporte le site spécialisé Simpleflying.com.

Ainsi l’atterrissage a dû se faire plus rapidement. L’Airbus 319 a finalement atterri en toute sécurité à 18h48. 

«Le vol 1076 Delta de West Palm Beach à New York-LaGuardia a été détourné vers New York-JFK par prudence suite à un problème mécanique. Le vol a atterri en toute sécurité et sans incident et l'avion a été examiné», a déclaré une porte-parole de la compagnie aérienne au New York Post. 

Le chef d'antenne de 7 WABC-TV New York a d'ailleurs publié sur son compte Twitter une photo de l'appareil au sol.

Selon FlightRadar24, l'avion en cause est toujours au sol. Il s’agit d’un appareil en opération depuis 18 ans. 

Sur de nombreux appareils, dont l'A319, le bout du nez de l’appareil sert à protéger les instruments sensibles impliqués dans la navigation. 

On y retrouve, entre autres, le radar météorologique. Le nez est construit avec du plastique renforcé, et ensuite protégé avec une peinture qui protège des températures extrêmes, des oiseaux, de la pluie et de la grêle. 

La tempête de grêle enregistrée au-dessus de New York était toutefois particulièrement intense. Certains résidents ont signalé des grêlons de la taille d’une balle de golf.

Dans la même catégorie