/news/culture

Dénoncé sur Instagram, Bernard Adamus est largué par sa maison de disque

Cédric Bélanger | Journal de Montréal

Dario Ayala / Agence QMI

L’auteur-compositeur-interprète Bernard Adamus a été largué par sa maison de disque Dare To Care à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle le visant sur les réseaux sociaux. 

Les dénonciations ont été publiées sur le compte Instagram Victims.Voices.Montréal, où le nom de plusieurs présumes agresseurs sont cités depuis quelques jours, peu de temps après que Safia Nolin eut accusée Maripier Morin, également sur Instagram, de harcèlement sexuel, voies de fait et racisme.

En début de soirée, mercredi, Dare To Care a annoncé qu’il mettait fin à sa relation d’affaires avec l‘artiste tout affirmant donner de la valeur aux témoignages des victimes qui se sont fait entendre.

«Les valeurs de Dare To Care prônent un environnement sécuritaire et exempt de toute forme de violence ou d’abus. (...) Nous nous engageons à être plus vigilants et proactifs pour nous assurer que tous les gens avec qui nous travaillons respectent ces mêmes valeurs», a fait savoir le label montréalais.