/sports/homepage

Deux trous d'un coup... sur le même trou pour un couple!

Agence QMI

COURTOISIE GOLF CHÂTEAU-BROMONT

Un couple de retraités de Saint-Jean-sur-Richelieu a réussi un exploit pour le moins rarissime, mercredi, au Golf Château-Bromont, en réalisant deux trous d’un coup sur le même trou. 

Denis L’Heureux et Linda Carreau ont marqué l’histoire du club de golf estrien à leur passage au trou numéro 13. La sœur et le beau-frère de M. L’Heureux, avec qui ils ont pris le départ, ont été les témoins privilégiés de cet événement hors du commun.

«Je me suis installé avec mon fer 8. La balle est tombée sur le green, a roulé bien tranquillement et est tombée dans le trou. On était tout fier de ça! On avait des amis un peu plus loin et on a crié pour leur dire qu’on avait fait un trou d’un coup», a expliqué M. L’Heureux, dont la balle a franchi 127 verges avant de disparaitre dans la coupe.

Même s’il jouait en équipe avec sa conjointe, cette dernière a quand même voulu s’élancer, pour le plaisir.

COURTOISIE GOLF CHÂTEAU-BROMONT

«Mon épouse s’est installée au départ des femmes, avec un fer 7. Encore une fois, la balle est tombée sur le green, a roulé et est tombée dans le trou.» La balle de Mme Carreau a voyagé sur 96 verges.

Estomaqué, le couple a demandé à des amis qui étaient au trou numéro 14 d’aller vérifier si les deux balles étaient bel et bien dans la coupe. C’était effectivement le cas.

Les deux retraités, qui jouent au golf depuis une trentaine d’années, n’avaient jamais réussi de trou d’un coup auparavant.

«On a acheté un billet de loterie. Je ne sais pas si notre chance va continuer. Car c’est de la chance un trou d’un coup, il faut se le dire!» a lancé M. L’Heureux.

L’accomplissement est d’autant plus formidable que le couple n’a pas l’habitude de fréquenter le Golf Château-Bromont. «On y va à l’occasion, à peu près une fois par année. Ce n’est pas un club où l’on joue régulièrement. On n’est membre nulle part, on joue dans différents clubs de la région.»

Interrompus par la pluie après 10 trous, à trois coups au-dessus de la normale, M. L’Heureux et Mme Carreau sont rentrés à la maison, encore tout émerveillés. En compagnie de leurs partenaires de golf, ils ont pris une bière sur leur terrasse pour célébrer le moment.

«Un couple qui réussit chacun un trou d’un coup, sur le même trou, je ne sais pas si c’est déjà arrivé. On va faire nos recherches!» a conclu M. L’Heureux.