/regional/troisrivieres/mauricie

Très chaud sous le masque!

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Chaleur, humidité, visière et masque ne font pas bon ménage. Il fait très chaud sous le couvre-visage.

Dans les services de garde, les éducatrices doivent notamment porter à la fois une visière et un masque.

«C'est très inconfortable. On a de la sueur et on ne doit pas se toucher le visage avec les mains», a lancé d'emblée Nathalie Lahaie, responsable d'un service de garde en milieu familial.

Parmi ceux qui trouvent difficile de travailler avec le masque et la canicule, il y a tout le personnel de restauration. «Quand on respire, quand on marche vite, quand il y a beaucoup de monde, le masque nous rentre dans la bouche, les gens ne nous comprennent pas», a énuméré mercredi à TVA Nouvelles une serveuse croisée en pleine heure de pointe sur une terrasse.

Les horticulteurs non plus ne l'ont pas facile. Chez Gauthier fleurs et jardins, la directrice générale, Lise Gauthier, donne le choix au personnel entre le masque ou la visière.

«C'est certain qu'il fait plus chaud. Mais aussitôt qu'on ne travaille pas avec quelqu'un ou près de quelqu'un, on peut l'enlever», a-t-elle résumé.

En période de canicule ou de chaleur intense, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail(CNESST) recommande à tous, masque ou pas, des pauses plus fréquentes et de s'hydrater aux 20 minutes.