/news/culture

Bernard Adamus fait son mea culpa: «Le sexe et l’alcool se sont trop souvent mal mélangés»

Cédric Bélanger | Le Journal de Montréal

Photo d'archives, Agence QMI, Dario Ayala

Bernard Adamus a admis avoir été « vulgaire, grossier, arrogant et très saoul trop souvent », quelques heures après avoir été largué par sa maison de disque Dare To Care à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle le visant sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: Dénoncé sur Instagram, Bernard Adamus est largué par sa maison de disque

• À lire aussi: Maripier Morin admet un comportement répréhensible envers Safia Nolin

Dans un long message d’excuses publié sur Instagram, le chanteur folk a fait un long mea culpa dans lequel il avance que «le sexe et l’alcool se sont trop souvent mal mélangés dans ma très tumultueuse vie depuis 10 ans dans l’industrie de la musique d’ici».

«Mes excuses, ajoute-t-il plus loin, ne changeront rien aux faits, et d’être ici à vous l’écrire, me fait voir que je dois travailler encore plus fort sur mes torts, mes habitudes de vie et mes comportements avec les femmes.»

Adamus laisse entendre qu’il a commencé à s’occuper de son problème d’alcool et qu’il est plus que temps «de donner un grand coup de barre dans mon existence».

Il prendra une pause pour travailler sur lui-même. «Il va de soi que j’ai un immense travail à faire sur moi avant de continuer quoi que ce soit.»

«À toutes les femmes que j’ai pu offensées, je m’excuse profondément. Je suis ouvert à la conversation, je ne suis pas difficile à trouver. Merci de m’avoir lu. Encore une fois, je m’excuse.»