/finance/homepage

DavidsTea ferme 82 magasins au Canada et 42 aux États-Unis

Agence QMI

MON-DAVIDSTEA

Joël Lemay / Agence QMI

Aux prises avec des problèmes financiers, la chaîne montréalaise DavidsTea a annoncé jeudi qu’elle va fermer 82 de ses magasins canadiens «non rentables», en plus de se concentrer exclusivement sur les ventes en ligne aux États-Unis.

• À lire aussi: DavidsTea se place à l’abri de ses créanciers

L’entreprise, qui va conserver une centaine de magasins au Canada tout en n’excluant pas d’autres fermetures, s’est placée mercredi à l’abri de ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.La décision de fermer définitivement un total de 124 magasins en Amérique du Nord a été annoncée jeudi, par communiqué.

DavidsTea a indiqué qu’elle entend procéder à l’envoi d’avis de résiliation des baux de 82 de ses magasins canadiens. Elle fera la même chose relativement à ses 42 magasins en sol américain. Les résiliations de baux seront effectives dans 30 jours, a-t-on précisé.

«Avec la fermeture prochaine de 124 magasins non rentables en Amérique du Nord, nous faisons certainement de bons progrès pour créer un modèle commercial plus solide pour l'avenir et assurer le succès et la pérennité à long terme de DavidsTea et de notre marque bien-aimée», a dit Herschel Segal, fondateur, président du conseil et chef de la direction intérimaire de DavidsTea.

Négociations

La direction de DavidsTea négocie en ce moment avec les propriétaires des surfaces où elle compte continuer d’exploiter ses 100 magasins ne fermant pas leurs portes au pays. D’autres fermetures pourraient toutefois survenir si la chaîne n’obtient pas des réductions de loyer.

«En ce qui concerne notre réseau de magasins au Canada, les négociations avec les propriétaires des surfaces abritant les 100 magasins restants ont commencé et, à l'heure actuelle, l'issue de ces discussions demeure incertaine. Dans la mesure où nous ne pouvons pas conclure d'ententes avec les propriétaires relativement à des conditions de bail plus favorables, nous pourrions résilier les baux et fermer de façon permanente des magasins supplémentaires», a indiqué Frank Zitella, chef de la direction financière et de l’exploitation de DavidsTea.

Les 100 magasins de DavidsTea qui demeurent en opération sont, rappelons-le, fermés depuis le 17 mars dernier à cause de la pandémie de la COVID-19. La chaîne a indiqué qu’ils demeureront fermés «jusqu'à nouvel ordre»

.Pour ce qui est de la fermeture de tous les magasins américains, DavidsTea a décidé de se concentrer sur les ventes en ligne au pays de Donald Trump.«Avec la fermeture de tous nos magasins aux États-Unis, nous nous concentrerons exclusivement sur nos ventes en ligne très fructueuses qui avaient un taux de pénétration de près de 43 % sur ce marché avant la COVID-19», a ajouté M. Zitella.

DavidsTea a été fondée à Montréal en 2008. La chaîne a compté plus de 230 magasins.