/news/coronavirus

Bars: pas d’alcool après minuit et pas de danse

TVA Nouvelles

Québec a annoncé, jeudi, trois nouvelles règles entourant l’ouverture des bars dans le contexte de la pandémie. 

Les bars devront tout d’abord cesser de vendre de l’alcool à minuit et les clients devront avoir quitté avant 1h du matin. 

De plus, la capacité d’accueil des bars sera réduite à 50% de leur capacité légale et la danse sera interdite. Les clients devront donc rester assis.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a également indiqué que la présence policière serait accrue dans les endroits achalandés afin de faire respecter les consignes sanitaires. 

Se disant inquiet de voir le nombre de cas quotidien de la COVID-19 dépasser la barre des 100 personnes contaminées, M. Dubé soutient que l’option de fermer les bars a aussi été envisagée. 

«La décision aurait peut-être été plus facile de fermer les bars», a-t-il admis. 

Registre recommandé       

Bien que cette mesure ne fasse pas partie du décret imposé par le gouvernement Legault, la création d’un registre dans les bars est fortement recommandée. 

«Le registre est pour la santé publique et permettrait de conduire et conclure les enquêtes plus rapidement [en cas d’éclosion]», a expliqué M. Dubé. 

Ce dernier citait en exemple le cas du Mile Public House du Quartier Dix30, à Brossard où une éclosion est survenue le week-end dernier. 

La direction de la santé publique de la Montérégie avait alors lancé un appel sur les réseaux sociaux afin de retracer les clients qui avaient fréquenté l’établissement. 

«Quand il y a une éclosion, il faut l’étouffer le plus rapidement possible et contacter les gens», affirme le ministre de la Santé.