/news/world

Joe Biden dévoile un gigantesque plan de relance économique

Agence France-Presse

Joe Biden a promis jeudi d'injecter 700 milliards de dollars pour relancer la production américaine après la crise du coronavirus, un plan qui l'oppose au programme économique de Donald Trump, son adversaire à la présidentielle de novembre.

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, à la peine pour relancer sa campagne interrompue par la pandémie, doit présenter une partie de ce plan jeudi après-midi lors d'une visite dans une usine de Dunmore, en Pennsylvanie, État clé à décrocher pour espérer battre Donald Trump le 3 novembre.

Ce programme ambitieux prévoit la création de plus de cinq millions d'emplois et de remplacer ceux perdus par la crise du Covid-19 qui a décimé l'économie américaine et fait 18 millions de chômeurs.

Il mêle investissements dans l'industrie nationale et dans la recherche, une indépendance face aux fournisseurs étrangers, une aide aux petites entreprises et une plus grande liberté pour les salariés d'adhérer à un syndicat.

Joe Biden «n'accepte pas la vue défaitiste selon laquelle les forces d'automatisation et de mondialisation nous rendent incapables de garder des emplois syndiqués bien payés et d'en créer plus aux États-Unis», affirme l'équipe de campagne de l'ex vice-président, soutenu par plusieurs organisations syndicales.

«L'industrie américaine était l'arsenal de la démocratie lors de la Seconde Guerre mondiale, et doit faire partie de l'arsenal de la prospérité américaine aujourd'hui, en aidant à alimenter la relance économique pour les familles qui travaillent», ajoute-t-elle dans sa présentation du plan.

Avec ce projet, M. Biden espère balayer les doutes sur sa capacité à gérer l'économie américaine, face au milliardaire et ex-magnat de l'immobilier.

La victoire de Donald Trump en 2016 reposait en partie sur la promesse de relancer l'activité industrielle américaine après des vagues de délocalisations et de renégocier les traités commerciaux internationaux selon lui défavorables aux États-Unis.

Ce plan prévoit aussi «la plus grande mobilisation d'investissements publics dans l'approvisionnement, les infrastructures et la R&D depuis la Seconde Guerre mondiale», assure l'équipe de campagne de M. Biden.

Après son élection, M. Biden lancera également une étude sur les faiblesses des chaînes d'approvisionnement dans des secteurs comme le matériel médical alors que selon son équipe, la gestion erratique de la pandémie de coronavirus par le gouvernement Trump a mené à des pénuries d'équipements de protection comme les masques chirurgicaux.

Dans la même catégorie