/finance/homepage

Beauce Carnaval doit fermer ses manèges

Jean-François Racine | Journal de Québec

Photo d'archives, Agence QMI

À sa deuxième journée seulement à Saint-Georges, Beauce Carnaval doit fermer ses manèges à la demande de la santé publique.

Les activités se poursuivront jusqu’à 22 h 30 vendredi soir mais le site sera vraisemblablement démantelé par la suite. À peine entamée, la saison semble déjà terminée. La tournée 2020 est annulée. 

Le propriétaire de l’entreprise, Jacques Vallée, a confirmé la fermeture au Journal sans donner plus de précision. Les manèges étaient installés à Saint-Georges depuis jeudi et les premiers visiteurs étaient au rendez-vous.

Sur sa page, Beauce Carnaval parle d’une journée triste. 

«Une incompréhension gouvernementale fait en sorte que nous ne pouvons partir sur la route vous amuser en cette saison 2020», peut-on lire. Un litige sur la raison sociale pourrait être en cause. Le gouvernement et Beauce Carnaval ne s’entendent pas sur les termes «fête foraine» et «parc d’attractions».

Beauce Carnaval affirme avoir suivi à la lettre le plan sanitaire exigé par la santé publique.

Relance annulée

De juillet à octobre, la tournée 2020 de Beauce Carnaval devait finalement s’arrêter dans plusieurs municipalités. La santé publique semblait avoir accepté que l’entreprise reprenne partiellement ses activités.

Symboles d’amusement et de rassemblement festif, les 51 manèges de Beauce Carnaval devaient rester entreposés jusqu’en 2021 au grand découragement de son propriétaire.

«On est un rassemblement. C’est malheureux, j’ai le plus beau métier du monde. J’amuse les gens. J’aime mieux qu’ils attrapent la magie que la COVID. Je ne peux dire aux gens de se tenir à deux mètres», avait expliqué M. Vallée au Journal lors d'une visite au mois d'avril.

L’espoir était de retour depuis quelques semaines et un plan de relance était en marche. L’entreprise a été fondée en 1953.