/news/coronavirus

Dépistage massif au camp de jour de l’école de la Haute-Ville

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

La clinique mobile de dépistage de la COVID-19, qui s'est était de passage à l'école de la Haute-Ville à Granby vendredi, a connu un franc succès.

• À lire aussi: Éclosion de COVID-19 dans un camp de jour de Granby

Des 127 enfants qui fréquentent le camp de jour sur ce site, 99 ont subi un test de dépistage, soit 80%.

«J’ai entendu beaucoup de personnes dire que ça faisait mal, mais finalement c’était pas si pire», a témoigné une jeune fille.

La Ville de Granby et la Santé publique avaient décidé de tenir cet exercice après que trois animateurs du camp de jour aient été déclarés positifs au coronavirus plus tôt cette semaine.

Aucun des enfants croisés par TVA Nouvelles vendredi ne présentait de symptômes.

«Personne n’a de symptômes dans la famille donc on n’est pas inquiets. On est confiants que le test va être négatif», a confié une mère de famille.

Si les parents ont répondu en grand nombre à l'appel, c’est surtout pour être rassurés et pour empêcher de contaminer les membres de la famille élargie. Ils veulent aussi éviter de propager le virus dans leur environnement de travail et d’être à la source d’une nouvelle éclosion.

«Il y a sûrement des enfants qui ont côtoyé leurs grands-parents dans les derniers jours alors on a hâte d’avoir les résultats. On pense à eux», a dit une autre maman.

Depuis quelques jours, les moniteurs des sept autres camps de jour de la ville ont l'obligation de porter le couvre visage, tout comme les enfants d'âge secondaire.

Tous les membres du personnel du camp de la Haute-Ville ont accepté de subir un test de dépistage. Outre les trois animateurs qui ont déjà testé positif, aucun autre cas n’a été rapporté pour l’instant.

Les résultats des tests effectués auprès enfants devraient être connu d'ici lundi.Fermé depuis jeudi, le site du camp de jour de la Haute-Ville ne rouvrira pas avant mardi.