/news/culture

Inconduites sexuelles: Yann Perreau largué à son tour

Cédric Bélanger | Le Journal de Montréal

Bonsound coupe les liens avec le chanteur Yann Perreau, le plus récent artiste québécois visé par des allégations d’inconduites sexuelles sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: Au tour de David Desrosiers de Simple Plan de faire son mea culpa

• À lire aussi: Dénonciations sur internet: les têtes tombent

Le label vient d’en faire l’annonce dans un message mis en ligne, peu avant midi, quelques heures après que les présumés agissements incorrects de Perreau eurent été dénoncés sur la page Victims.Voices.Montreal, sur Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Yann Perreau (musicien)

Une publication partagée par Taking Out The Trash (@victims_voices_montreal) le

«Suite aux allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles à l’égard de Yann Perreau, Bonsound annonce sa dissociation immédiate d’avec lui.»

«Nous nous engageons à procéder de la même façon auprès de tout autre artiste ou collaborateur qui serait visé par de telles allégations», a déclaré le label.

Bonsound représente aussi Safia Nolin, qui a accusé Maripier Morin de harcèlement, de voies de fait et racisme à la suite d’un incident survenu dans un bar de Montréal, en 2018.

Aussi dans le collimateur pour des gestes sexuels répréhensibles, Bernard Adamus a été largué par la maison de disques Dare To Care, mercredi.