/news/politics

Les employés touchés par les ratés de Phénix seront indemnisés

Agence QMI

Le gouvernement fédéral a conclu une entente jeudi pour indemniser les 140 000 membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) qui ont été victimes des ratés du système de paie Phénix.

L’entente couvre les dommages subis par les fonctionnaires de 2016 à 2020. Ainsi, une somme de 1000 $ est prévue à titre de dédommagement pour l'année financière 2016-2017, ainsi qu'une somme de 500 $ par année pour les trois années subséquentes.

En plus de l’entente touchant à Phénix, Ottawa a conclu des ententes touchant à près de 60 % des fonctionnaires associés à l’AFPC. Celles-ci concernent 84 000 fonctionnaires et accordent des augmentations salariales de 6,64 % sur trois ans.

«Je suis heureux que les employés du groupe PA, dont un bon nombre assurent la prestation de services critiques aux Canadiennes et Canadiens pendant la pandémie, aient une nouvelle entente de principe, et que tous les employés représentés par l’AFPC seront indemnisés des effets que le système de paye Phénix a eus sur leur vie. 

Il s’agit d’un témoignage de notre engagement à conclure des ententes justes et équitables qui tiennent compte du contexte financier et économique actuel», a dit le président du Conseil du Trésor du Canada, Jean-Yves Duclos, par communiqué vendredi.