/news/society

Les sports nautiques individuels ont la cote

Molly Béland | TVA Nouvelles

Photo courtoisie, Etienne Boisvert

Avec les vacances d’été, les cours d'eau de la province gagnent en popularité et les sports nautiques individuels aussi.

L'atelier Do Sport qui fabrique des planches à pagaie à Trois-Rivières fonctionne à pleine capacité. Cette entreprise est la seule à fabriquer des planches en composite au Canada. Elle est aussi la seule au monde à fabriquer des planches adaptées pour les personnes à mobilité réduite qui doivent utiliser une chaise roulante.

«Avec le confinement, les gens vont plus à l'extérieur. Comme les voyages ont été annulés, peut-être que les gens prennent cet argent-là pour acheter de l'équipement de sports d'eau comme les planches à pagaie», a expliqué la présidente de Do Sport, Dominique Vallée.

Après avoir dû fermer ses portes pendant le confinement, l’entreprise a accéléré son rythme de production. Toutefois, il lui sera difficile de rattraper le retard accumulé.

La chaleur fait également ralentir le pas. «Lorsqu'il fait très chaud et humide, on ne peut pas peindre les planches. Dans les derniers temps, la température nous a causé des petits problèmes», a raconté Mme Vallée.

Il faut également considérer le temps de fabrication qui est de trois semaines pour une seule planche. Tout le travail est fait à la main : découpage, sablage, application de la peinture puis la finition. Plusieurs commandes ne pourront donc être livrées avant septembre.

La location, un bon plan B

Les centres de location d'équipements nautiques ont, eux aussi, remarqué un engouement supérieur aux autres années.

«C'est fou! Cette année les gens se ruent sur les planches à pagaie! C'est un sport très accessible qui se pratique très bien distancé des autres. En temps de distanciation sociale comme on connait, c'est l'idéal», s'est exclamée la coordonnatrice au Club multivoile 4 saisons, Marie-Soleil Beauchemin.

Les planches à voile, kayaks et canots en location sont tous en forte demande. Plusieurs fois par semaine, toutes les embarcations du club se retrouvent à l'eau en même temps.

L'équipe du centre a dû mettre en place un agenda bien serré pour gérer les nombreuses locations.