/news/currentevents

Une vidéo montrant Martin Carpentier refait surface

TVA Nouvelles

Martin Carpentier, en fuite depuis quatre jours et toujours recherché dimanche par les policiers de la Sûreté du Québec était animateur scout. 

Norah 11 ans, la plus vieille des filles était Louveteau et Romy, 6 ans, s’apprêtait à joindre les Castors, apprend-t-on en consultant la page Facebook du Groupe Scout 128 de Charny où les commentaires de sympathie affluent.

• À lire aussi: Un lieu de recueillement pour Norah et Romy

• À lire aussi: La chasse à l’homme pour retrouver Martin Carpentier est parfaitement orchestrée

• À lire aussi: Des citoyens bien intentionnés ont nui au travail policier

«Ayant perdu une fille nous savons à quel point la douleur est grande... Sachez que toutes nos prières scoutes et nos pensées seront tournées vers la famille en cette période extrêmement éprouvante!», commente un animateur d’un autre groupe. 

Accident Saint-Apollinaire

Photo courtoisie

Un autre membre adulte du mouvement fait part de sa peine.

«Du gros "love" et soutien pour toute sa famille scoute! D'une animatrice et parent du 23e groupe St-Eugène, Trois-Rivières, ayant des enfants dans chaque branche et également animatrice de Cédrika Provencher à l'époque de sa disparition... J'imagine le raz-de-marée que vous traversez. Je vous envoie une méga dose d'amour!»

Gracieuseté Alerte Amber Québec

Gacieuseté Alerte Amber Québec

«Courage à la maman et à la famille scoute. Toutes nos pensées vont vers vous», a écrit de son côté le Groupe scout de Cap-Rouge. 

«Les scouts marins de Montréal-Nord pleurent avec vous ce soir. Tenez bon!», a laissé comme message Marc-André Longpré. 

Martin Carpentier et Norah dans une vidéo    

Comme plusieurs autres organisations au Québec, le Groupe Scout 128 de Charny avait produit pendant le confinement au printemps une petite vidéo afin de soutenir ses membres. 

Sur les images, on aperçoit Martin Carpentier, aux côtés de Norah dans une brève séquence de 13 secondes. 

«Salut tout le monde! On tenait à vous dire que nos mercredis et votre bonne humeur nous manquent, puis entre-temps, on garde le moral, on ne lâche pas on continue», lance Martin Carpentier.

«Peut-être garder espoir qu’on pourra refaire un mini-camp cet été», glisse de son côté Norah.  

Le regroupement scout a organisé la veillée en hommage aux fillettes, samedi soir. Le lieu de recueillement restera en place quelques jours. 

Dans la même catégorie