/sports/homepage

MLS: un cas de COVID force l'annulation d'un match

Agence QMI

Le match devant opposer le Toronto FC au D.C. United, dimanche avant-midi à Orlando, a été reporté en raison d’un cas positif de coronavirus parmi le groupe de joueurs devant participer à la rencontre.

La date de reprise de la partie n’a pas été précisée. Initialement, ce duel du groupe C devait avoir lieu vendredi, mais la formation ontarienne est arrivée tardivement en Floride, forçant un premier changement de date.

Cette fois, un athlète a été déclaré positif à quelques heures de l’affrontement, tandis qu’un autre résultat n’a pu être déterminé avec exactitude.

«À cause de l’heure d’arrivée des deux clubs, la ligue a exigé qu’ils se soumettent à de nouveaux tests ce matin (dimanche) et qu’ils attendent les résultats avant de disputer le match», a indiqué la Major League Soccer par voie de communiqué.

Plus tard en journée, le site The Athletic a rapporté que les deux nouveaux tests avaient été confirmés négatifs.

L’identité du joueur déclaré positif n’a pas été spécifiée. Cependant, le quotidien «The Washington Post» a remarqué l’absence de l’attaquant Erik Sorga au sein de la formation partante du D.C. United, et ce, même si aucune blessure n’était signalée à son sujet.

Rien d’évident

La COVID-19 continue ainsi de causer des ennuis au circuit Garber dans le cadre de son tournoi «La MLS est de retour». Le fléau a déjà contraint le FC Dallas et le Nashville SC à se retirer de la compétition à la suite d’une éclosion de cas. Lors des récents jours, un porte-couleurs du Sporting de Kansas City a aussi été déclaré positif.

Chez l’Impact de Montréal, le coronavirus n’a pas empêché la troupe de l’entraîneur Thierry Henry d’amorcer le tournoi, jeudi. Le Bleu-Blanc-Noir s’est incliné 1 à 0 devant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Il doit renouer avec l’action mercredi face au Toronto FC.