/sports/homepage

Les Redskins abandonnent leur nom

Philippe Asselin | Agence QMI

Les Redskins de Washington ont officiellement abandonné leur nom d’équipe.

La formation de la NFL l’a indiqué dans un communiqué, lundi matin,

plus d’une dizaine de jours après que l’équipe eut commencé un examen approfondi concernant le nom du club, jugé raciste.

«Nous annonçons que nous allons retirer le nom et le logo des Redskins jusqu’à la fin de notre évaluation», a écrit le club.

«Dan Snyder [le propriétaire] et l’entraîneur [Ron] Rivera travaillent pour trouver un nouveau nom et une nouvelle identité visuelle qui rencontreront les standards de notre concession et qui inspireront nos commanditaires, nos partisans et notre communauté pour les 100 prochaines années.»

Pression des commanditaires 

Depuis plusieurs années, les membres des Premières Nations souhaitent voir ce changement de nom, mais ce n’est que depuis quelques jours, lorsque plusieurs commanditaires comme FedEx, Nike et Pepsi ont menacé de mettre fin à leurs relations d’affaires avec l’organisation, que celle-ci a exploré l’idée.

FedEx, qui détient les droits sur le nom du stade de l’équipe, avait d’ailleurs fait parvenir deux missives au club, indiquant notamment que «le nom de l’équipe présentait un risque pour l’image de la marque et qu’il était incompatible avec ses engagements».

AFP

La formation de l’homme d’affaires Dan Snyder, le propriétaire majoritaire, portait le nom «Redskins» depuis qu’elle s’est installée dans la ville de Washington, en 1937. Elle a aussi porté ce nom de 1932 à 1936, quand elle jouait à Boston.

De leur côté, les Indians de Cleveland (baseball majeur) sont toujours en réflexion concernant leur nom, tandis que les Braves d’Atlanta (baseball majeur) et les Blackhawks de Chicago (Ligue nationale de hockey) ont indiqué qu’ils ne changeraient pas leur identité.

Et chez nous? 

Au Québec, il y a les Cataractes de Shawinigan, dans la Ligue de hockey junior majeur. Si le nom de l’équipe n’est pas problématique, son logo pourrait l’être pour certaines personnes. Celui-ci représente un autochtone qui porte une coiffe traditionnelle.

Il semble toutefois que la formation du circuit Courteau n’a pas l’intention de s’inspirer des Redskins et n’apportera pas de changement.

«Nous avons déjà eu ce débat il y a quelques années et nous avions l’appui des communautés autochtones de notre communauté», a exprimé le président des Cataractes Roger Lavergne.

«Je dirais qu’il n’y a pas vraiment de gens qui ont critiqué notre logo», a-t-il ajouté. [...] Pour nous, ce n’est plus d’actualité, car nous avons déjà eu des discussions en ce sens. Il n’y a pas d’offense. Nous prônons le côté courageux des communautés autochtones.»

«Notre logo a évolué à travers les années et nous l’avons toujours fait dans le respect.»

- avec la collaboration de Charles Laverdière