/news/culture

Inconduite sexuelle: Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin largués par leur agence

Raphaël Gendron-Martin

Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin

Photo d'archives, Agence QMI

Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin

La valse des dénonciations pour inconduite sexuelle touchant le milieu culturel se poursuit. Cette fois-ci, c'est au tour de l'humoriste et comédien Gabriel D'Almeida Freitas (Matthias et Maxime) et du comédien Brandon St-Jacques Turpin (L'Échappée) d'être largués par l'Agence De Launière. 

• À lire aussi: «Insurgez-vous contre les agissements de vos frères déviants»

• À lire aussi: Maripier Morin retirée des ondes

• À lire aussi: Allégations d'inconduite sexuelle: Anarchopanda largué par un média et des groupes militants

Dans un message sur les réseaux sociaux, l'Agence De Launière a annoncé qu'elle avait mis un terme à ses relations professionnelles avec les deux artistes visés par des allégations.

«Notre société a grandement besoin d'introspection et de changement; le courage dont font preuve celles et ceux qui dénoncent fera une réelle différence», a écrit l'agence.

Après Maripier Morin, David Desrosiers (Simple Plan), Yann Perreau, Alex Nevsky, Bernard Adamus, Maybe Watson (Alaclair Ensemble) et Kevin Parent, c'est au tour des deux comédiens de subir les conséquences d'allégations les visant pour inconduite sexuelle.

Dans le cas de Gabriel D'Almeida Freitas, un témoignage anonyme parlait notamment d'un rapport non consenti. Du côté de Brandon St-Jacques Turpin, plusieurs témoignages le visaient, dont celui de la comédienne Milya Corbeil-Gauvreau, qui jouait avec lui dans L'Échappée.

«J'ai appris que je n'étais pas ta seule victime. À la suite du partage de ma story, plusieurs filles se sont confiées à moi. “Moi aussi.” “Le même gars.” “Tu n'es pas la seule.” On s'est rencontrées, on a discuté. C'est le temps que ça change. Nous n'avons plus peur», a-t-elle écrit sur Instagram.

Dans la même catégorie