/news/currentevents

La SQ évoque un changement de stratégie dans la recherche de Martin Carpentier

Agence QMI

La Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, mardi soir, qu'elle compte modifier sa stratégie pour tenter de retrouver Martin Carpentier, ce père soupçonné d'avoir enlevé la vie à ses deux filles et d'être en cavale dans un secteur boisé des environs de Saint-Apollinaire.

• À lire aussi: Les recherches s'étendent sur 50 km carrés

• À lire aussi: «Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister»

• À lire aussi: Les chances de survie au-delà de 72 heures sont minces en forêt

«L'analyse des informations recueillies nous amène à modifier notre stratégie», a brièvement indiqué la SQ sur son compte Twitter vers 22 h, mardi. Aucun détail n'a été précisé sur la forme que prendra la nouvelle stratégie de recherche.

«Afin de ne pas nuire aux opérations qui sont en cours dans le secteur, nous communiquerons uniquement avec vous si nous détenons de nouvelles informations», a ajouté la police provinciale.

La traque de Martin Carpentier s'est poursuivie pour une sixième journée, mercredi, sans succès. La SQ avait annoncé, mardi matin, qu'elle allait concentrer ses recherches dans un secteur couvrant 50 km carrés.

Photo Stevens LeBlanc

La police n'a toujours pas indiqué si elle croit que Martin Carpentier est toujours en vie ou décédé. Les enquêteurs continuent d'évaluer les deux options, recourant notamment à des battus, des patrouilles, des chiens policiers, des drones et des caméras thermiques en quête du moindre indice permettant de retrouver le fugitif.

Martin Carpentier et ses deux filles ont disparu mercredi dernier, à la suite d'un mystérieux accident sur l'autoroute 20. Une alerte AMBER avait été déclenchée le lendemain matin, puis annulée après la découverte des corps de Romy, 6 ans, et Norah, 11 ans, samedi.

PHOTO COURTOISIE

PHOTO COURTOISIE

L'autopsie des corps des deux jeunes victimes est terminée, mais la police ne veut pas dévoiler la cause de leur mort avant d'avoir mis la main au collet de leur père.