/finance/consumer

Louer ou acheter un véhicule récréatif pour vos vacances

Stéphane Desjardins | Journal de Montréal

VI_NC_Tra2_MC

Illustration Adobe Stock

Vous songez à louer ou même acheter un VR cet été ? Faites vite, car l’offre diminue à vue d’œil.

« Si vous cherchez un véhicule pour les vacances de la construction, c’est déjà trop tard », explique Jessica Galarneau, porte-parole de l’Association des commerçants de véhicules récréatifs du Québec et propriétaire de VR Prestige, à Terrebonne et Lévis.

Il est déjà très tard pour louer ou acheter un VR pour les vacances d’été, car la COVID-19 a créé une énorme demande. 

« Le tour de la Gaspésie en VR est un incontournable cette année, dit-elle. Ça attire 80 % des clients. Je suggère, si possible, de reporter les vacances en septembre, où la température est aussi clémente et où il y aura davantage de disponibilités. »

Louer

Normalement, louer un VR coûte environ 1500 $ à 2000 $ par semaine (incluant entre 2000 et 2500 km par semaine). C’est amplement suffisant pour la Gaspésie, la Côte-Nord ou Charlevoix, les destinations les plus populaires (excluant les États-Unis, hors de portée cette année).

L’assurance est souvent incluse dans le forfait, mais le consommateur doit acquitter une franchise d’environ 2500 $ sous forme de dépôt sur carte de crédit, remboursable au retour.

Acheter

Il y a deux classes de roulottes (roulottes et sellette, ou fifthwheel, où l’attelage est dans la boîte de la camionnette) et trois classes de VR : type autobus (A), type Wesfalia (B) et ceux qui sont entre les deux (C). Les prix moyens varient au Québec entre 15 000 $ et 200 000 $.

La classe B bat des records de popularité, pour la maniabilité et la facilité de stationnement. Les classes B usagées se vendent pratiquement aussi cher que les neuves.

Beaucoup de consommateurs changent de VR au bout de trois ans : les modèles usagés se vendent avec un rabais de 20 % à 40 %, selon le format et la demande. Avant d’acheter, si possible, on teste la formule en louant un véhicule pour une ou deux semaines.

Environ 80 % des campeurs québécois sont des voyageurs et le tiers se déplacent en VR, selon la Fédération québécoise de camping et de caravaning. Il y aurait cinq millions de propriétaires de VR au Canada et les ventes ont augmenté de 13 % en 2017 au Québec.

PRIX DE DÉPART MOYEN D’UN VR NEUF

Classe A: 130 000 $

Classe B : 120 000 $

Classe C: 90 000 $

Roulotte: 15 000 $

Sellette: 45 000 $

Conseils     

-Vous louez ? Prenez des photos avant de partir pour prouver l’état du VR au retour. On loue chez un concessionnaire ou sur la plateforme d’autopartage RVezy.  

-Vous achetez ? Avant de magasiner, faites une liste de tous vos besoins. Posez des questions. Expliquez le genre de voyage que vous désirez faire. Les garanties de l’habitacle sont assurées par le manufacturier, celles du châssis par le fabricant automobile. Pour les VR usagés, elles sont assumées par le commerçant.   

-À tenir en compte : durée et distance du voyage ; nombre de voyageurs.  

-Incontournable : la couverture en responsabilité civile d’au moins un million de dollars (2 millions $ hors Québec). Appelez votre assureur.  

-De la lecture :
https://www.fadoq.ca/reseau/ressources/assurances/choses-a-savoir-afin-de-profiter-a-plein-de-votre-vr
https://www.caaquebec.com/fr/pour-vos-assurances/conseils/conseil/sujet/planifiez-votre-voyage-en-vr/
https://www.caaquebec.com/fr/auto/conseils/capsules-conseils/conseil/show/sujet/vr-suivez-le-guide/