/finance/homepage

Plusieurs ruptures de stock dans les quincailleries

Éliane Pilote | TVA Nouvelles

Avec le temps libre occasionné par le confinement, les rénovations se multiplient, et dans les quincailleries, plusieurs matériaux sont en rupture d’inventaire, une situation exceptionnelle selon plusieurs propriétaires.

• À lire aussi: Canac en route vers une année record

«Je ne sais pas ce qui arrive mais tout le monde se garoche dans les quincailleries», avoue Dominic Lavoie, un client régulier du Canac.

Ils sont plusieurs à avoir eu la même idée : réaliser des projets de rénovations pour meubler le temps libre.

«Le monde sont en confinement donc ils sont à la maison et font des rénos», explique Normand Blanchette, le président de la quincaillerie régionale, Rénocentre RDB.

Construction de patio, peinture, rénovations, les projets et les besoins des clients sont nombreux. D’ailleurs, les multiples demandes provoquent des ruptures de stock importantes.

«La vente de peinture a explosée, les ventes ont augmentées de 45%, c’est énorme», affirme le président.

C’est un fait, les tablettes se vident à vue d’œil, il est de plus en plus difficile pour les quincailleries de se réapprovisionner auprès de leurs fournisseurs.

«Les fournisseurs ont été affectés, ils ont dû fermer leurs portes pendant un certain temps, nous faisons partie de cette chaine, ça nous touche donc directement», admet Normand Blanchette.

Pour les clients, c’est une course contre la montre : ils sont plusieurs à courir les quincailleries dans l’espoir de trouver les items manquant pour compléter leurs projets.

«C’est long, le temps d’attente a doublé pour avoir accès à certains produits», explique Dominic Lavoie.

«Il faut commander d’avance car les délais sont plus longs pour certains matériaux, on envisage aussi que les prix vont augmenter, ç’a déjà commencé», exprime Patrick Larocque, un entrepreneur et client chez Rénocentre RDB.

Cependant la situation ne devrait pas changer de sitôt.

«Je m’attends à ce que tout l’automne, nous allons avoir des ruptures de stock», avoue le président de la quincaillerie régionale.

Dans la même catégorie